Getty Images

ATP Rotterdam : Tsonga domine Fabbiano au premier tour, Chardy éliminé par Medvedev

Tsonga sur sa lancée, Chardy reste à quai

Le 13/02/2019 à 14:28Mis à jour Le 13/02/2019 à 14:49

ATP ROTTERDAM - Jo-Wilfried Tsonga a parfaitement réussi son entrée en lice à Rotterdam en s'imposant aisément face à l'Italien Thomas Fabbiano (6-1, 6-4) ce mercredi. Il poursuit donc sa série victorieuse après son titre à Montpellier. Plus tôt dans la journée, son compatriote Jérémy Chardy a subi la loi d'un autre homme en forme, le Russe Daniil Medvedev (7-6, 6-2).

Jo-Wilfried Tsonga n'a pas traîné. Opposé à l'Italien Thomas Fabbiano, 86e joueur mondial pour son premier match en terre néerlandaise, le Manceau a rapidement pris la mesure de son adversaire, s'imposant en deux manches sèches (6-1, 6-4) et 1h06 de jeu. Brillant vainqueur à Montpellier dimanche dernier, il n'a donc eu aucun mal à enchaîner et retrouvera au deuxième tour la sensation locale Tallon Griekspoor qui a sorti à la surprise générale le Russe Karen Khachanov.

Tsonga, un service de plomb

Jo-Wilfried Tsonga a étouffé d'entrée son adversaire en lui prenant son service à deux reprises dans le premier set. Agressif et entreprenant, il a pu s'appuyer sur une première balle de service efficace (74 % et 12 aces dans le match) pour protéger son engagement. Il n'a d'ailleurs eu qu'une seule balle de break à défendre dans la partie. Plus accrocheur dans la deuxième manche, Fabbiano a finalement cédé face aux coups de boutoir adverses à 4 jeux partout pour s'incliner dans la foulée.

Vidéo - Vif, agressif, précis, Tsonga a déroulé

02:34

De son côté, Jérémy Chardy s'est battu mais il a dû céder. Le Français s'est incliné en deux sets (7-6, 6-2) et 1h33 de jeu ce mercredi contre Daniil Medvedev, tête de série numéro 5, pour son entrée en lice à Rotterdam. Titré à Sofia la semaine dernière, le Russe poursuit donc sa belle série avec une cinquième victoire consécutive en indoor. Il rejoint l'Espagnol Fernando Verdasco au deuxième tour du tournoi néerlandais.

Rien n'arrête Daniil Medvedev en ce moment. Deux jours après avoir fêté son 23e anniversaire, le 16e joueur mondial a confirmé sa forme resplendissante face à Jérémy Chardy. Finaliste à Brisbane et seulement battu par Novak Djokovic à l'Open d'Australie après une belle bataille de quatre sets, le Russe fait un début de saison impressionnant confirmé par sa victoire en Bulgarie dimanche dernier. Et il ne compte apparemment pas s'en contenter.

Chardy a explosé

Chardy semblait pourtant avoir réussi à le faire douter au cours d'un début de match très accroché. Rapidement breaké, le Palois a enchaîné quatre jeux d'affilée et a même servi à 5-4 pour mener un set à rien. Bien neutralisé par les slices de revers de son adversaire à l'échange, Medvedev n'a pas caché sa frustration et en a même cassé sa raquette. Mais il a su se reprendre in extremis pour finalement enlever la manche au terme d'un jeu décisif à sens unique, remporté 7 points à 2.

Vidéo - Avec ses changements de rythme, Chardy a bien embêté Medvedev avant de s'écrouler

02:42

Marqué par la tournure du match, Chardy a clairement baissé de rythme, accumulant les fautes directes (31 au total pour 22 coups gagnants) en début de deuxième set. Il a concédé un break d'entrée, puis un second dans la foulée, ne laissant plus aucun doute quant à l'issue du match. Medvedev a, de son côté, impressionné par sa capacité à courir sur toutes les balles et sa qualité de service (76 % de premières balles, 8 aces). En pleine confiance, le Russe a bien commencé sa quête d'un deuxième trophée consécutif en deux semaines sur le circuit.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0