C’est ce qui s’appelle débloquer son compteur avec la manière. Kei Nishikori n’avait toujours pas gagné cette saison, ses précédentes tentatives en 2021 se soldant par deux défaites contre Daniil Medvedev et Diego Schwartzman à l’ATP Cup, et une troisième contre Pablo Carreno Busta au 1er tour de l’Open d’Australie. Mais lundi, le Japonais a donc renoué avec le succès sur le circuit, son premier depuis Roland-Garros en octobre dernier, en disposant de Félix Auger-Aliassime, 19e à l’ATP, en deux sets (7-6, 6-1) et 1h38 de jeu au 1er tour du tournoi de Rotterdam. Il sera opposé au vainqueur du duel 100 % australien entre Alex de Minaur et John Millman lors de son prochain match.

Le résumé du match Nishikori - Auger-Aliassime en vidéo

Pour la quatrième fois d'affilée en ce début d'année, Nishikori se voyait donc confronté à un membre du Top 20. Un vrai défi pour l'ex-numéro 4 mondial devenu 45e qui a été éloigné du circuit pendant plus d'un an (entre août 2019 et septembre 2020) à cause d'une opération au coude, mais aussi un moyen fiable de jauger ses progrès ces derniers mois. Et après trois échecs, il a décroché sa première victoire sur un adversaire de ce calibre depuis plus de deux ans (Grigor Dimitrov à Brisbane en janvier 2019, NDLR).
ATP Monte-Carlo
Première ratée pour Toni Nadal : Auger-Aliassime éliminé au 1er tour par Garin
13/04/2021 À 12:26

"Il manque encore une âme de compétiteur à Auger-Aliassime dans les moments importants"

Malmené, Auger-Aliassime a abandonné tout espoir en se blessant

Si Félix Auger-Aliassime n'a indéniablement pas pu défendre ses chances correctement dans la seconde manche de ce duel à cause d'une hanche droite douloureuse - il a même fait appel au kiné lors d'un changement de côté -, il serait injuste de retirer à Nishikori sa part de mérite. Souvent agressé par le Canadien sur ses secondes balles, le Japonais a ainsi montré dans le premier set qu'il avait retrouvé la majeure partie de ses capacités à l'échange, n'hésitant pas à contrer son adversaire avec son revers long de ligne. Il a d'ailleurs très peu donné de points dans cette partie du fond du court (seulement 9 fautes directes).
Nishikori n'a obtenu aucune occasion sur le service adverse dans ce premier set qui s'est assez logiquement conclu au tie-break (même si Auger-Aliassime a eu une balle de break, lui). Mais dans le "money time", il a serré le jeu comme cela ne lui était plus arrivé depuis longtemps, virant en tête 7 points à 4. C'est à ce moment-là que le jeune Canadien, finaliste sortant aux Pays-Bas, s'est visiblement blessé. Plus en capacité de servir correctement (27 % de premières seulement dans le second set), Auger-Aliassime a cédé son engagement pour la première fois dans la foulée avant une fin de match à sens unique. Un premier pas important pour Nishikori dans la quête de son meilleur niveau.

0+0, Goffin en clair-obscur, Cerundolo historique... les stats de la semaine

ATP Monte-Carlo
Toni Nadal, l’arme fatale pour battre Rafa ? "Même avec toutes les infos du monde…"
12/04/2021 À 21:43
ATP Monte-Carlo
"Il y a 9,5 chances sur 10 que ça matche entre Auger-Aliassime et Toni Nadal"
12/04/2021 À 18:27