Stefanos Tsitsipas en avait besoin. L’Athénien a décroché à Majorque, samedi, le deuxième titre de sa saison 2022 après sa victoire contre Roberto Bautista en finale du Mallorca Championship (6-4, 3-6, 7-6), à Calvia, aux Baléares.
Jamais titré auparavant sur herbe, où il concède ne pas évoluer à son meilleur niveau, l’Athénien a peut-être lancé pour de bon sa carrière sur la surface. Il a réussi cela à deux jours d’un tournoi de Wimbledon important lui. Le timing, c'est important.
ATP Kitzbühel
Après les blessures, un titre : Bautista Agut retrouve des couleurs
30/07/2022 À 14:44

Tsitsipas a survécu au retour de "RBA"

Après une finale âpre de 2h29 sur un terrain de jeu très piégeux, qui ressemblait plus à du dur qu'au gazon du All England Club, le 6e mondial est venu à bout de son coriace adversaire au jeu décisif du 3e set (7 points à 2). Il a décroché en Espagne son 9e titre sur le circuit professionnel, le deuxième en 2022 après le Masters 1000 de Monte-Carlo en avril.
Tsitsipas est passé par tous les états pour remporter ce match. En contrôle dans l'ensemble, il a subi quelques déconvenues en cours de route qui ont failli lui coûter le titre. La première est survenue en plein coeur du 2e set après avoir perdu son engagement à 3-2 alors qu'il avait le break en poche. Ce debreak a été le point de départ d'un énorme trou noir qui lui a coûté la manche.
La deuxième est survenue à la fin du 3e set où il a perdu son engagement alors qu'il servait pour le match à 5-3. Il avait pourtant démarré à toute allure en prenant le service de l'Espagnol en tout début de set. Passé ces deux coups durs, Tsitsipas a été impeccable dans l'état d'esprit et l'abnégation.
A 5-5, dans le money time du dernier acte, il a remporté un jeu de service à rallonge derrière son engagement alors que "RBA" se faisait de plus en plus menaçant. Sa science du petit jeu et sa capacité de déplacement ont fait merveille. Le jeu décisif qui a suivi n'a fait que confirmer cela.
Wimbledon
C'était électrique : Kyrgios, maître du spectacle et bourreau de Tsitsipas
02/07/2022 À 20:24
Wimbledon
Kyrgios, terreur des gros, vraiment ? En Grand Chelem, c'est une autre histoire
01/07/2022 À 22:27