AFP

Juan Martin Del Potro décroche son 1er titre depuis 2014 en battant Jack Sock

Del Potro, un succès qui se faisait attendre

Le 23/10/2016 à 16:39Mis à jour Le 23/10/2016 à 18:40

ATP STOCKHOLM - Juan Martin Del Potro a mis fin à plus de deux ans sans trophée en remportant le tournoi ATP 250 suédois face à Jack Sock dimanche (7-5, 6-1).

Cela faisait longtemps qu'il attendait cela. Deux ans et neuf mois pour être précis. Depuis Sydney en 2014, Juan Martin Del Potro n'avait plus soulevé de trophée sur le circuit ATP, la faute à des blessures à répétition au poignet. Dimanche en Suède, l'Argentin a mis fin à cette attente en remportant le tournoi de Stockholm face à l'Américain Jack Sock, battu en deux manches et 1h15 de jeu (7-5, 6-1). Le 63e mondial remporte ainsi son 19e titre en carrière. Peut-être le premier d'une nouvelle moisson si son physique ne lui joue plus de tour.

Pour celui qui a battu Djokovic, Wawrinka, Murray et Nadal cette saison, cette victoire arrive à point nommé pour couronner un tant soit peu la saison du retour pour l'ex-vainqueur de l'US Open. Sa belle saison, marquée notamment par une médaille d'argent aux JO et une qualification pour la finale de Coupe Davis, ne pouvait être complète sans un trophée. L'ex-numéro quatre mondial est allé en Suède pour le conquérir, en battant Jack Sock qui l'avait battu cette saison à Madrid (6-4, 7-6).

Aucun set perdu de la semaine

Stockholm n'est pourtant pas un tournoi qui lui a réussi par le passé. Ses deux premières participations s'étaient soldées sur deux défaites au premier tour en 2007 et 2011. Après une tournée asiatique écourtée et vite expédiée en raison d'un revers face à David Goffin au 1er tour du Masters 1000 de Shanghai (4-6, 6-3, 7-5), Del Potro a finalement rebondi parfaitement en ne perdant pas un set de la semaine et en dominant Jack Sock sans trop de difficultés en finale.

Juan Martin Del Potro - ATP Stockholm 2016

Juan Martin Del Potro - ATP Stockholm 2016AFP

Grâce à un service hyper efficace (7 points perdus sur 43 joués), il n'a pas concédé une seule balle de break du match, mais en a converti quatre de son côté. De quoi dégouter son adversaire du jour, qui visait, lui, son deuxième titre en carrière. Tout comme les précédents : Isner, Almagro, Karlovic et Dimitrov, tous mis au pas dans la capitale suédoise.

Après cette semaine réussie, Del Potro rejoindra le tournoi ATP 500 de Bâle. Un rendez-vous un peu plus important où il s'est imposé à deux reprises en 2012 et 2013 en se payant le luxe de battre deux fois le maître des lieux, Roger Federer, le grand absent de l'édition 2016.

0
0