Le tournoi ATP de Stockholm (19-25 octobre) n'aura pas lieu cette année en raison de l'épidémie de coronavirus. "C'est avec une grande tristesse que nous sommes contraints d'accepter que le tournoi fasse une pause d'un an", a déclaré le directeur du tournoi Thomas Enqvist, cité dans un communiqué. C'est la première fois depuis 1969 que le tournoi suédois - remporté en 2019 par le Canadien Denis Shapovalov - est annulé.

Si la Suède n'a jamais imposé de mesures strictes de confinement, le royaume a toutefois interdit dès fin mars les rassemblements de plus de 50 personnes, une mesure encore en vigueur. Interrogé par l'agence de presse TT sur les motivations de cette annulation, un responsable du tournoi, Jamie Perry, a expliqué : "la majorité de nos revenus proviennent des spectateurs et de nos sponsors (...) il y a aussi des parties purement pratiques, autour des restrictions de voyage pour les joueurs du monde entier".

Tennis
Rome avancé, Hambourg ajouté et de l'indoor : L'ATP dresse le programme de la fin de saison
14/08/2020 À 13:46

"Au final, la décision était facile à prendre"

"Nous ne pouvons que renvoyer aux recommandations (sanitaires) et ne voulons pas contribuer à la propagation du virus. Au final, la décision était facile à prendre", a-t-il souligné. Le circuit de tennis a plusieurs fois dû céder devant la menace de l'épidémie de Covid-19 : le tournoi de Wimbledon a déjà été annulé, tout comme le Masters 1000 de Madrid ou encore l'Open du Japon.

Les circuits ATP (masculin) et WTA (féminin) "étudient des modifications des calendriers provisoires 2020 en ce qui concerne les événements suivant l'US Open", avaient d'ailleurs précisé les deux circuits dans un communiqué publié début août. Le calendrier ATP doit reprendre le 22 août avec le Tournoi de Cincinnati. Ce Masters 1000 est exceptionnellement organisé à New York cette année, en prélude à l'US Open, maintenu du 31 août au 13 septembre, à huis clos et sans ses qualifications. En attendant les hommes, ce sont les femmes qui ont, le 3 août, repris les premières, sous la chaleur de Palerme en Italie, mettant fin à cinq mois de disette pour le tennis professionnel.

Tennis
Roland-Garros - Gaston : "Pas de pression supplémentaire"
IL Y A 2 HEURES
Tennis
Roland-Garros - Herbert : "Ce sport me fait mal à la tête"
IL Y A 2 HEURES