AFP

Djokovic dompte Raonic et file déjà dans le dernier carré

Vainqueur au couteau de Raonic, Djokovic est déjà dans le dernier carré

Le 15/11/2016 à 23:30Mis à jour Le 16/11/2016 à 14:45

MASTERS LONDRES - Novak Djokovic est le premier qualifié pour les demi-finales à Londres. Non sans mal, le Serbe a battu Milos Raonic en deux sets acharnés, 7-6, 7-6 et 2h14 de jeu. Dans le groupe Ivan Lendl, Djokovic compte deux victoires en deux matches et terminera au pire deuxième. Raonic et Dominic Thiem s'affronteront pour l'autre place dans le dernier carré.

L'O² Arena a assisté à une sacrée bagarre mardi soir. Novak Djokovic et Milos Raonic, mis sur orbite par leurs victoires dimanche contre Thiem et Monfils, se sont rendus coup pour coup lors de cette deuxième journée du groupe Ivan Lendl. En deux sets, deux tie-breaks et près de deux heures et quart de match, le Djoker a fini par sortir vainqueur de ce duel (7-6, 7-6). un succès qui le propulse d'ores et déjà dans le dernier carré. S'il est le premier qualifié pour les demi-finales, Gaël Monfils, lui, est désormais le premier joueur officiellement éliminé...

Mais rien n'aura été simple pour le Serbe, qui a dû produire un gros effort au plan mental pour tenir le choc. Dès le début de la rencontre, Raonic lui a mis la pression sur son engagement. Une balle de break dès le premier jeu, deux autres dans le suivant... Mais Djokovic a tenu bon la barre. La suite s'est avérée plus tranquille pour lui alors que Raonic a déroulé et c'est donc au jeu décisif que cette affaire s'est réglée. Au finish (8-6), Nole a raflé la mise, bien aidé par une double faute du Canadien sur la seconde balle de set.

11 coups gagnants pour Djokovic !

Le deuxième acte, en dépit d'une conclusion identique, allait offrir un visage plus étonnant. Plus révélateur, aussi, de ce qu'est Novak Djokovic en ce moment. Il a réussi à prendre rapidement les devants, sous la forme du premier break du match (2-0). Pour laisser son adversaire recoller aussi sec (2-2). Puis il rebreaké (4-2). Jusqu'à 4-3, 30-0 sur son service, Djokovic a semblé en parfait contrôle de la situation. Puis il a totalement dégoupillé en coup droit, enquillant les fautes directes. Et Raonic est (encore) revenu.

Dès lors, Djoko n'a pu s'épargner une fin de set particulièrement stressante. En délicatesse avec sa première balle, fragilisé à l'échange, il a évolué sur un fil. Mené 15-30 à 5-4 en faveur de Raonic, il a même dû sauver une balle de set à 6-5. Mais il a tenu, comme dans ce second tie-break où malgré deux mini-breaks contre lui (à 0-2 puis à 3-4) il a fini par avoir le dernier mot. Djokovic a joué mardi comme quelqu'un qui cherche à se sécuriser, en témoignent ses stats finales, assez sidérantes : seulement 11 petits coups gagnants en deux heures et quart, 24 jeux et deux tie-breaks.

Mais, mine de rien, s'il n'a pas encore retrouvé sa folle confiance d'il y a quelques mois, cette victoire-là va lui faire le plus grand bien. Elle est sa plus significative depuis un bon moment car il ne faut pas s'y tromper, Raonic est un client ici à Londres. Qualifié en deux matches pour les demies, Novak Djokovic a rempli la première partie de son contrat. Et il a battu autant de joueurs du Top 10 en 48 heures qu'entre Roland-Garros et Bercy. Tout n'est pas réglé, mais on a connu le Djoker plus mal ces derniers temps...

0
0