Getty Images

Première finale majeure à 21 ans, Zverev décolle enfin dans les grands rendez-vous

Première finale majeure à 21 ans, Zverev décolle enfin dans les grands rendez-vous

Le 18/11/2018 à 08:50Mis à jour Le 18/11/2018 à 15:23

Non, Alexander Zverev n’a pas à rougir de son énorme performance face à Roger Federer. L’Allemand s’est qualifié pour sa première finale de Masters à seulement 21 ans. Une première sur le circuit ATP depuis 2009, qui pourrait le lancer dans les tournois du Grand Chelem. Enfin.

Novak Djokovic, Jim Courier, Juan Martin del Potro et désormais Alexander Zverev. En écartant sans trembler Roger Federer de sa route vers la finale du Masters, l'Allemand a encore étalé sa précocité aux yeux du monde du tennis. Il rejoint ces illustres aînés parmi les finalistes du Tournoi des Maîtres âgés de 21 ans. Le premier depuis l'Argentin en 2009.

Certes, Zverev n'est pas le plus rapide à atteindre la finale du Masters. Pete Sampras, Lleyton Hewitt et Ivan Lendl - son coach depuis cet été - l'ont rallié à 20 ans, Bjorn Borg et John McEnroe à 19, et Boris Becker à 18. La filiation avec ce dernier ne s'arrête d'ailleurs pas là : il est le premier Allemand à atteindre la finale depuis "Boum Boum" en 1996. Et cette finale pourrait tout changer dans la carrière de "Sasha".

Federer comme première victoire référence en tournoi majeur

Lui qui n'a jamais fait mieux qu'un quart de finale en Grand Chelem (perdu à Roland-Garros 2018 face à Thiem, futur finaliste) est à la recherche d'une victoire référence. Il compte trois Masters 1000 (Rome et Toronto 2017, Madrid 2018) mais il le sait : on attend les grands joueurs dans le dernier carré en Grand Chelem. Là où Zverev pêche violemment depuis son passage chez les pros en 2013.

Alexander Zverev

Alexander ZverevGetty Images

A 21 ans, Becker, Del Potro, Courier et Djokovic avaient tous déjà gagné en Grand Chelem. Des temps de passage dont ne peut se targuer le natif d'Hambourg.

Pourtant, avec 54 victoires (pour 18 défaites) et 3 titres en 2018, voir le n°5 mondial en finale du Masters n'a rien d'étonnant. Alors qu'il n'avait gagné qu'un match lors de sa première participation l'année dernière, il a fait preuve d'une autorité impressionnante pour faire plier le sextuple vainqueur à Londres.

Battre Djokovic et Federer à Londres pour le titre, du jamais-vu

Gagner cette finale dimanche pourrait donc enfin débloquer Zverev mentalement. Libéré du poids de gagner rapidement un grand tournoi, l'Allemand pourrait passer le cap mental qui le bloque : aucune victoire sur un Top 10 en Grand Chelem et une seule au Masters en 2017 avant l'édition 2018.

Avec trois victoires face au Top 8 à Londres (Cilic, Isner, Federer), Zverev a tout balayé d'un revers. Une victoire face à Djokovic dimanche - s'il se qualifie samedi - donnerait encore une autre saveur à son tournoi : celui de l'inédit en battant les deux Maîtres de l'indoor Federer et Djokovic lors de la même édition, encore jamais-vu pour un vainqueur à Londres. Et lui permettrait d'entrer dans une autre dimension pour mieux aborder l'année 2019 avec ce nouveau souffle inespéré.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0