Getty Images

Berrettini sauve l'honneur

Berrettini sauve l'honneur

Le 14/11/2019 à 16:46Mis à jour Le 14/11/2019 à 19:33

ATP FINALS - Déjà assuré de terminer premier du groupe Borg, Dominic Thiem s'est incliné ce jeudi face à Matteo Berrettini en deux sets (7-6, 6-3) dans une rencontre sans enjeu. Le numéro 8 mondial décroche tout de même sa première victoire à Londres, et devient le premier Italien à gagner un match au Masters.

C'était un match pour du beurre, mais pas totalement doux. Le sel de cette rencontre résidait dans son côté historique. Celui de la petite histoire, presque anecdotique. Certes, Dominic Thiem était déjà qualifié - assuré, même, de la première place du groupe Borg – et Matteo Berrettini éliminé peu importe le résultat, mais, hormis les 200 points non négligeables attribués au vainqueur, l'Italien pouvait réussir une première. En dominant l'Autrichien (7-6, 6-3), il est devenu le premier homme de son pays à gagner un match au Masters.

Malgré les coups d'éclat de Fabio Fognini, l'Italie attendait de revoir l'un de ses enfants au "Tournoi des maîtres" depuis Corrado Barazzutti en 1978. Mais, à l'instar d'Adriano Panatta trois ans plus tôt, l'actuel capitaine de l'équipe transalpine de Coupe Davis était reparti tête basse, avec trois défaites en poule. Aujourd'hui, Berrettini a brisé la malédiction. Notamment grâce à la qualité de son enchaînement service, coup droit.

Tie-break à sens unique

D'abord tranquilles sur leurs engagements, les deux hommes ont craqué en fin de set. Grâce à un jeu de haut niveau – entre défenses inespérées et passings -, Berrettini a réussi le break blanc à 4-4. Avant de flancher sur le jeu suivant. Plusieurs erreurs évitables de l'Italien, et voilà les deux hommes au jeu décisif quelques instants plus tard. Un jeu décisif à sens unique. Le 8e joueur mondial s'est rapidement détaché – 4-0, puis 6-1 – avant de boucler l'affaire 6 points à 3.

Dans la deuxième manche, la rencontre est restée dans la même filière. Courte. Très peu de rallyes. Peut-être inconsciemment moins impliqué étant donné la situation, le numéro 5 du classement ATP a parfois manqué de vivacité dans le petit jeu de jambes. Plus motivé, Berrettini en a profité. Dès sa première occasion de faire le trou, à 3-2. À l'aise sur son service, il a tranquillement gardé son avantage pour boucler l'affaire (7-6 6-3) et célébrer la victoire. Bras au ciel, sourire jusqu'aux oreilles, fier, à juste titre, d'écrire l'histoire du tennis italien. Sans en faire des tartines.

Vidéo - Thiem - Berrettini : les temps forts

02:31
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0