Getty Images

Berrettini, Zverev, Monfils… Le sprint final vers le Masters est lancé

Berrettini, Zverev, Monfils… Le sprint final vers le Masters est lancé

Le 23/09/2019 à 16:39Mis à jour Le 24/09/2019 à 10:59

MASTERS - Avec le lancement de la tournée asiatique cette semaine, la saison 2019 entre dans sa dernière ligne droite avec un ultime objectif en ligne de mire : la qualification pour le "tournoi des Maîtres". Si les quatre premières places sont prises et que Dominic Thiem et Stefanos Tsitsipas sont bien partis pour valider leur billet, la lutte pour les deux ultimes sésames s’annonce palpitante.

Pas de repos pour les stakhanovistes de la planète tennis. Si les quatre tournois du Grand Chelem qui rythment le calendrier sont maintenant derrière eux, les meilleurs joueurs du monde n’en ont pas fini pour autant avec 2019, loin s’en faut. Un dernier objectif les obsède tous (ou presque) : faire partie des huit privilégiés qui disputeront le Masters à Londres, du 10 au 17 novembre. Parmi eux, quatre peuvent organiser leur programme en fonction de l’événement auquel ils sont d’ores et déjà assurés de prendre part : Rafael Nadal, Novak Djokovic, Roger Federer et Daniil Medvedev.

Déjà 4 qualifiés

Pour le Majorquin, le "tournoi des Maîtres", qu'il n'a encore jamais gagné, aura un enjeu majeur : terminer l’année à la place de numéro 1 mondial pour la cinquième fois de sa carrière comme ses deux rivaux historiques. Avec quasiment 2000 points d’avance (1960) à la Race (classement depuis le 1er janvier, ndlr) sur Novak Djokovic, il a la marge suffisante pour préserver son corps pour le Masters 1000 de Paris-Bercy dans un mois puis l’O2 Arena.

Nadal a prévu de se marier à la mi-octobre et devrait donc faire l’impasse sur la tournée asiatique, à moins qu'il ne fasse tout de même un crochet par Shanghaï (toujours officiellement à son programme) juste avant la noce. Le "Djoker", lui, a bien l’intention d’en profiter pour refaire une partie de son retard, mais beaucoup de choses dépendront de l’état de son épaule gauche. Théoriquement, il devrait reprendre la compétition à Tokyo la semaine prochaine et enchaîner à Shanghaï (6-13 octobre) où il est tenant du titre.

Vidéo - Medvedev, ça faisait 23 ans qu'on n'avait pas vu ça !

01:51

Le Masters 1000 chinois devrait aussi accueillir Roger Federer qui s’est rassuré physiquement lors de la Laver Cup le week-end dernier après son alerte au dos à New York. Le Suisse aura certainement fort à faire pour préserver sa place sur le podium d’ici la fin de l’année car il sent le souffle de Daniil Medvedev, à 635 points de lui à la Race. Inarrêtable en ce moment, le Russe a conquis son troisième titre de la saison à Saint-Péterbourg dimanche et reste sur 5 finales sur le circuit. A Londres, il pourrait donc jouer pour intégrer le top 3 mondial pour la première fois de sa jeune carrière.

Thiem et Tsitsipas en ballotage (très) favorable

Derrière ce quatuor qui a d’ores et déjà réservé ses billets pour Londres, deux autres joueurs tiennent la corde pour faire partie des heureux élus : Dominic Thiem et Stefanos Tsitsipas. Longtemps 4e derrière les trois monstres cette saison, l’Autrichien a perdu de sa superbe cet été, affaibli par un virus et terrassé dès le 1er tour à l’US Open. Mais il n’est qu’à 600 longueurs de la barre actuelle (dont le niveau devrait baisser au fur et à mesure des semaines) de qualification pour le Masters, et il a surtout 1645 points d’avance sur Kei Nishikori, 9e à la Race, de quoi voir venir sereinement.

Tsitsipas a aussi faibli ces derniers mois. Depuis sa défaite épique en cinq sets et plus de cinq heures contre Stan Wawrinka en huitièmes de finale de Roland-Garros, le Grec a clairement accusé le coup avec des sorties d’entrée à Wimbledon puis à Flushing Meadows où il est apparu à la limite du "burn out". Mais il avait tellement réussi sa première partie de saison qu’il possède quasiment 1000 unités d’avance (980) sur Nishikori. La Laver Cup semble lui avoir fait du bien mentalement, de quoi se relancer peut-être avant d’aborder la tournée asiatique à Zhuhaï - Pékin puis Shanghai - avec l’énergie nécessaire pour assurer sa place dans le top 8.

Vidéo - Tsitsipas : "Je n'ai plus la moindre inspiration..."

00:30

Les deux dernières places vont s’arracher

Sauf blessure d’un ou plusieurs des six joueurs déjà cités, le sprint final devrait donc concerner les deux derniers tickets pour l’O2 Arena. Dans l’état actuel des choses, Roberto Bautista-Agut et Matteo Berrettini, 7e et 8e à la Race, en sont les détenteurs. Mais l’Espagnol et l’Italien, qui ont été les invités surprises en dernier carré de Grand Chelem respectivement à Wimbledon et à l’US Open, n’ont pas encore leur place au chaud. Seulement 500 points séparent ainsi Bautista Agut de Diego Schwartzman, 14e.

Vidéo - Perfection, trou noir et final haletant : Monfils-Berrettini, thriller américain

03:04

Alexander Zverev fait partie de cette meute de poursuivants. Vainqueur l’an passé à Londres, l’Allemand, actuellement 10e, est en difficulté et pourrait ne pas être en mesure de défendre son bien s’il ne parvient pas à élever son niveau. Vainqueur du match décisif de la Laver Cup à Genève dimanche, il serait bien inspiré de surfer sur l’événement et les conseils conjugués de Federer et Nadal dans cette perspective. Douzième, Gaël Monfils, qui n’accuse que 105 unités de retard sur Berrettini, a un vrai coup à jouer, d'autant que l'indoor lui va comme un gant : il y a remporté son 8e titre en carrière à Rotterdam en février dernier. Le numéro 1 français est sur le pont dès cette semaine dans le tableau de l’ATP 250 de Zhuhai comme… Bautista Agut.

L’embouteillage est tel à deux mois du dénouement que Nick Kyrgios, actuellement 23e à la Race à 790 points du dernier qualifié provisoire, pourrait éventuellement se mêler à la lutte en cas de grosse performance dans un ATP 500 ou en Masters 1000. Le bougre en est capable, comme il l’a prouvé à deux reprises cette saison, à Acapulco et Washington. Respectivement 19e et 20e à 720 et 737 points de Berrettini, Lucas Pouille et Benoît Paire ne sont pas totalement largués non plus, mais étant donné le nombre limité de tournois restants et la densité de la concurrence, il paraît bien hasardeux de les imaginer à Londres, tout comme Karen Khachanov (tenant du titre à Paris-Bercy) et Borna Coric (21e et 22e) qui n’ont pas su confirmer en 2019 leur superbe fin de saison 2018.

Le top 15 à la Race au 23/09

RANG JOUEUR PAYS POINTS
1. Rafael Nadal (Q) Espagne 9225
2. Novak Djokovic (Q) Serbie 7265
3. Roger Federer (Q) Suisse 5510
4. Daniil Medvedev (Q) Russie 4875
5. Dominic Thiem Autriche 3845
6. Stefanos Tsitsipas Grèce 3160
7. Roberto Bautista Agut Espagne 2350
8. Matteo Berrettini Italie 2185
9. Kei Nishikori Japon 2180
10. Alexander Zverev Allemagne 2120
11. David Goffin Belgique 2080
12. Gaël Monfils France 2080
13. Fabio Fognini Italie 1965
14. Diego Schwartzman Argentine 1850
15. Stan Wawrinka Suisse 1670
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0