Novak Djokovic n’a pas fait dans la dentelle. Le numéro 2 mondial a infligé une douloureuse initiation à Matteo Berrettini au Masters de Londres dimanche après-midi. Le Serbe n’a eu besoin que de 63 minutes pour remporter son premier match de poules sur un score très sévère mais logique (6-2, 6-1) face à un Italien totalement dépassé. Il prend par la même occasion la tête du groupe Björn Borg en attendant le second match de la journée entre Roger Federer et Dominic Thiem, à partir de 21h.

Open d'Australie
Acteur ? Truqueur ? Menteur ? Et si on reconnaissait aussi les mérites de Djokovic ?
22/02/2021 À 15:46

Participer pour la première fois au tournoi des Maîtres est toujours un événement particulier. Matteo Berrettini l’a constaté à ses dépens pour l’ouverture du tournoi, qui plus est face à un spécialiste de l’épreuve. Entre le novice romain et Novak Djokovic, qui entame sa 12e participation à la compétition avec déjà cinq titres à son actif, la différence d’expérience et de niveau a été flagrante. Tendu pour ses grands débuts, le 8e joueur mondial a pris un mur de plein fouet.

63 minutes et 3 jeux lâchés : Djokovic pouvait difficilement espérer de meilleurs débuts

Ultra-perfectionniste, Djokovic envoie déjà un message

Pourtant, Berrettini n’a pas connu le départ catastrophique auquel il semblait promis après avoir perdu les six premiers points de la partie. L’Italien a remporté ses deux jeux de service inauguraux grâce à une belle qualité de première balle. Mais du fond du court, il a rapidement trouvé son maître et sa nervosité lui a fait commettre un paquet de fautes grossières comme ce coup droit d’attaque dans le filet pour offrir à son adversaire le premier break (4-2).

Il n’en fallait pas plus à Djokovic pour enclencher le mode Masters et laisser Berrettini sur place. Le Serbe a enchaîné 8 jeux de 2-2 à 6-2, 4-0 pour prendre le contrôle total de la partie. Si ce n’est qu’une maigre consolation, le Romain pourra se targuer d’avoir remporté le plus beau point de la partie dans l’intervalle, claquant un smash en reculant à la suite d’un beau duel au filet. Une péripétie pour le "Djoker" bien lancé dans sa mission reconquête du trône à Londres.

Preuve de son exigence et de sa motivation, le Serbe, attentif au moindre détail, a piqué une petite colère quand il a concédé son service pour la seule fois du match dans le second set. La réaction n’a pas tardé puisqu’il s’est adjugé les deux derniers jeux dans la foulée. Comme on pouvait le prévoir, Djokovic sera bien l’homme à battre de ce Masters.

Open d'Australie
Despotique Djokovic
21/02/2021 À 10:45
Open d'Australie
Paris : Djokovic favori mais Medvedev préféré ? "82% des mises sur lui une fois l’affiche connue"
20/02/2021 À 11:39