Getty Images

Federer : "Je n’ai plus le droit de perdre, ça me va"

Federer : "Je n’ai plus le droit de perdre, ça me va"

Le 11/11/2019 à 10:05Mis à jour Le 11/11/2019 à 10:17

ATP FINALS - Battu d’entrée par Dominic Thiem dimanche à Londres (7-5, 7-5), Roger Federer sait qu’il n’a plus le choix : s’il veut aller loin dans la compétition, il lui faut désormais gagner face à Matteo Berrettini et… Novak Djokovic.

Brusquement, dès le premier jour du Masters 2019, Roger Federer a vu l’espoir d’une qualification en demi-finale se compliquer après sa défaite dimanche contre Dominic Thiem (7-5, 7-5). Le Suisse le sait, le groupe Bjorn Borg est difficile - il devra notamment affronter Novak Djokovic - mais s’il veut poursuivre l'aventure au-delà des poules, la victoire sera désormais impérative.

Et ça, le Bâlois en a conscience : "Je me réjouis de pouvoir continuer quand même ce Masters, contrairement à une épreuve classique, a-t-il réagi dans la nuit londonienne dimanche soir. Disons que ça redevient une situation normale, comme celles que je vis depuis vingt ans sur le circuit : je n'ai plus le droit de perdre, ça me va."

Dominic Thiem und Roger Federer

Dominic Thiem und Roger FedererEurosport

" "Il a fait son match""

C’est la troisième fois de suite que Federer, qui est apparu un tantinet rouillé, subit la loi de l’Autrichien, plus agressif que son adversaire suisse : "J'ai vraiment mal commencé contre 'Domi'. J'étais sur les talons. Lui a fait son match, j'ai eu mes petites occasions mais ça n'a pas suffi." Bien mal embarqué dès le premier set en étant mené 2-0, Federer a rattrapé son retard avant de céder.

Tout au long du match, Thiem s’est montré très précis et bien plus incisif que l'homme aux 20 titres majeurs. Le double finaliste de Roland-Garros a surtout brillé sur le plan mental, notamment au moment de sauver deux balles de debreak dans le dernier jeu du match. Pour autant, le sextuple vainqueur du Masters affirme ne pas avoir eu "l’impression" d’être "dépassé ou quoi que ce soit" malgré son manque de rythme après avoir fait l’impasse sur Bercy.

Vidéo - Federer rouillé, Thiem clinique : Voilà la première (demi-)surprise du Masters

02:45

Le Bâlois reste confiant pour la suite du tournoi, à commencer par la rencontre contre Matteo Berrettini mardi. L’Italien - qui découvre le Masters - a été sèchement battu par Novak Djokovic (6-2, 6-1) dimanche. Malgré tout, Federer ne s’attend pas à un match facile : "Avec son service, avec ce qu'il peut faire... Il est évident que tout adversaire est dangereux ici. Je dois récupérer. Je dois m'assurer de jouer mieux et j'espère gagner ce match."

Roger Federer pas qualifié pour les demi-finales du rendez-vous des maîtres ? C'est arrivé une fois, en 2008. Une option largement envisageable cette année au regard de son entame dominicale. En 2018, il avait certes déjà perdu le premier match du Masters contre Kei Nishikori mais il n'avait pas Djokovic sur sa route et était parvenu à s'en sortir en battant Thiem et Anderson. Cette fois, le Serbe est en mission reconquête de la place de N.1 mondial et en pleine confiance après avoir remporté Bercy. Deux écueils de plus pour Federer.

Roger Federer

Roger FedererGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0