Getty Images

"Vous devez vous battre, pas casser votre raquette à 5-1 au troisième set"

"Vous devez vous battre, pas casser votre raquette à 5-1 au troisième set"

Le 13/11/2019 à 20:07Mis à jour Le 13/11/2019 à 20:42

ATP FINALS - Existe-t-il plus grand combattant que Rafael Nadal sur le circuit ? Pas sûr. Ce mercredi, l’Espagnol en a encore apporté la preuve flagrante en renversant une situation bien mal embarquée face à Daniil Medvedev. Le tout en faisant encore preuve d’un sang-froid glaçant qui a clairement manqué à son adversaire.

Le circuit est unanime. Mais le consentement général n’est jamais éternel. Parfois, il faut en remettre une couche pour prouver que les louanges ne sont pas volées. De John McEnroe à Novak Djokovic en passant par Matteo Berrettini, tous ont un jour soufflé ces mots : "Nadal est le plus grand combattant de l’histoire du tennis". On savait le Taureau de Manacor indomptable. Daniil Medvedev sans doute un peu moins.

Ce mercredi, dans une O2 Arena qui a retenu son souffle dans un troisième set au scénario complètement fou, le Russe a cru se glisser dans le costume de matador. Grâce une dernière manche longtemps à sens unique, le finaliste de l’US Open tenait le bon bout face à un Nadal épuisé et dépassé. 1-5, 30-40, balle de match Medvedev. Beaucoup, face à l’ampleur de la tâche, auraient quitté le costume de guerrier pour accepter leur funeste sort. Beaucoup, mais pas Nadal. Jamais.

Vidéo - Du désastre au miracle : revivez l’incroyable remontada de Nadal sur Medvedev

03:33
" Il faut accepter que l’adversaire joue mieux que vous"

Une amortie pleine de sang-froid lui a permis de sauver ce point. Le début d’une remontée fantastique où l’Espagnol se sera métamorphosé pour redevenir impitoyable et retourner un match qui semblait perdu d’avance. "J’ai été très chanceux, a-t-il admis après coup en conférence de presse. Je suis désolé pour Daniil, c’est une défaite difficile. Il jouait bien mieux que moi dans le troisième set. C’était un de ces jours, un sur mille, où vous gagnez". Sans être le meilleur avec la raquette aurait-il pu préciser. Mais bien le meilleur dans la tête.

"De mon expérience personnelle, je sais que c’est super compliqué de boucler ce genre de matches, a expliqué le numéro un mondial qui s’est offert un sursis dans cette position. Surtout, quand vous avez deux breaks face à vous et que vous avez perdu le premier set". Surtout, oui. Mais comment fait-il pour garder la tête froide et ne pas succomber à la tentation de lâcher l’affaire quand elle paraît si entendue ?

Son miracle met Djokovic face à un sacré défi

"Pour moi, l’exemple à donner aux jeunes joueurs, ce n’est pas le comeback, a-t-il avancé. Bien sûr il faut répondre présent et vous devez continuer à vous battre. Mais, pour moi, l’exemple c’est de ne pas casser sa raquette à 5-1 dans le troisième set ou de perdre le contrôle quand les choses ne vont pas dans votre sens". En somme, rester calme et éteindre un volcan intérieur qui aurait tout pour imploser.

"Il faut rester positif, rester sur le court, accepter que l’adversaire joue un peu mieux que vous et accepter que vous ne soyez pas bon", a poursuivi l’Espagnol. Mais si le joueur Nadal est aussi grand, c’est aussi parce que l’homme Rafa connaît le sens du mot humilité. On peut être un des plus grands de l’histoire et ne pas se laisser griser par les réussites passées. "Parfois, la frustration vient quand vous pensez et que vous considérez que vous être trop bon et que vous n’acceptez pas les erreurs que vous faites", a-t-il encore exposé.

La recette est connue de tous, certes, mais elle continue de surprendre. Car Nadal détient la clé pour savoir se remobiliser dans les moments les plus déprimants pour lui. Le genre de boost émotionnel qui s’en ressent instantanément dans ses coups. Le voilà relancé dans ce Masters. Mieux, il force désormais Novak Djokovic à remporter le tournoi s’il veut s’emparer de la première place mondiale (sauf si Nadal arrive en finale). A 5-1 dans le dernier set, on n’aurait pas donné cher de cette hypothèse. Mais Nadal n’a pas cassé sa raquette…

Rafael Nadal

Rafael NadalGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0