Décidément, Daniil Medvedev apprend vite. Pour sa première participation au Masters l’année dernière, le Russe était reparti sans aucune victoire au compteur. En 2020, le quatrième joueur mondial arrive en finale en étant toujours invaincu. Signant au passage ce samedi le premier succès de sa carrière contre Rafael Nadal (3-6, 7-6, 6-3) après trois défaites. Après sa victoire au Rolex Paris Masters, Medvedev confirme son excellente forme en cette fin de saison. Il lui faudra conclure face à Dominic Thiem, tombeur de Novak Djokovic un peu plus tôt dans la journée.

ATP Finals
Thiem s’est-il trompé tactiquement ? "J’ai beaucoup slicé et je le referai"
23/11/2020 À 00:06

Pourtant, tout avait parfaitement commencé pour Nadal. Une fois les trois balles de break écartées en début de match à 1-1, l’Espagnol a profité du seul jeu de service manqué par Medvedev (aucune première balle) pour prendre les devants d’un break blanc avant de conclure dans la foulée. Tactiquement, le numéro deux mondial ne pouvait pas être meilleur. En ne donnant aucun rythme avec ses revers slicés à répétition, il a sorti le Russe de sa zone de confort. Mais Medvedev n’est plus du genre à se frustrer.

Profitez de notre offre Black Friday pour ne rien manquer du Masters et de l'année 2021

Un coup de squash et un missile en revers : Nadal a martyrisé Medvedev

Nadal n’a pas su conclure

Alors, il est de plus en plus rentré dans le terrain, à frapper plus fort afin de mettre Nadal en difficulté. Le résultat a été au-delà de ses espérances. Un break d’entrée de deuxième set pour rapidement mener 3-0 puis une balle de double break à 4-1. Le quatrième joueur mondial survolait cette manche et rien ne pouvait se mettre en travers de sa route. Cependant, on n’enterre pas Nadal d’un simple coup de raquette. Et en s’évertuant à jouer des amorties de revers qui ne lui ont rapporté aucun point, Medvedev s’est quasiment perdu en route.

Le N.2 mondial a gagné les quatre jeux suivants et s’est retrouvé en position de servir pour le gain du match à 5-4. En délicatesse avec sa première balle tout au long de la rencontre (seulement 56% de premiers services dans le terrain), il a cédé son service d'un jeu blanc avant de passer à côté de son troisième tie-break disputé dans ce tournoi des Maîtres. Et c’est à la volée que le Majorquin a définitivement flanché dans la manche décisive.

Lors de son jeu de service à 3-3, ses enchaînements service-volée étaient moins bien effectués. Medvedev s’en est donné à cœur joie au passing et à fait le break à sa troisième occasion. Deux jeux plus tard, le Russe remportait son neuvième match consécutif afin de se qualifier pour la finale. Pendant ce temps-là, le Masters se refuse toujours autant à Rafael Nadal qui a également perdu un match au meilleur des trois manches après avoir gagné le premier set pour la première fois depuis Acapulco en février 2019.

Encore raté pour Rafa ! Nadal a servi pour le match mais ça n'a pas suffi

ATP Finals
Medvedev dernier maître de Londres
22/11/2020 À 20:57
ATP Finals
"On peut s'attendre à voir du grand tennis"
22/11/2020 À 07:38