Imago

Monfils vu par Warmoes (1)

Monfils dans toutes ses largesses (1)
Par Eurosport

Le 08/12/2008 à 10:30Mis à jour

En 2008, Gaël Monfils a montré de quoi il était capable : atteindre une demi-finale de Grand Chelem et diriger sa carrière. Richard Warmoes, son premier entraîneur et ami, nous a expliqué comment il comprenait le parcours de ce jeune homme de 22 ans, entr

Les largesses témoignent par définition de la générosité du Roi. Gaël Monfils, qui a bâti sa réputation dans les largeurs des courts de tennis, n'est pas en reste en termes de générosité sur et en dehors des courts. Lui qui vient de passer chez Prince pour travailler avec une nouvelle raquette, il ne lui reste plus qu'une couronne (un titre majeur pour le moins) pour atteindre la consécration. En 2008, il a remis de l'ordre dans son royaume en devenir et montré de quoi il était capable, avec notamment une demi-finale de Grand Chelem à Roland-Garros. Nous avons interrogé Richard Warmoes, son premier entraîneur, qui envisage avec optimisme la suite de sa carrière.

"Jeune, il cherche déjà à travailler avec sa propre structure"

Quand les médias ont souligné la valse des entraîneurs auprès de Monfils depuis deux ans, Warmoes nuance que ses décisions ne sont pas prises à la légère. Il rappelle par exemple qu'au moment où la FFT lui propose d'intégrer le Pôle France à Reims - il a une douzaine d'années - il préfère expliquer à R.Warmoes : "Je reste avec toi et si dans un an je suis assez bon, je les rejoindrai". Il retrouvera ensuite l'INSEP pour trois ans avant d'intégrer le CNE en dernière année juniors.

"Il exprime déjà pendant cette période son désir de travailler avec sa propre structure. Il n'aime pas trop les intermédiaires", précise Warmoes, ce qui éclaire assez bien les décisions prises ces derniers temps. Monfils veut cultiver son indépendance tout en recherchant le cadre idéal, assez flexible pour s'adapter à sa personnalité. Avec les erreurs que cela impliquent. A 20 ans, le Team Lagardère lui apporte la structure qu'il attendait avec Thierry Champion et Rémi Barbarin. R.Warmoes a participé au rapprochement entre Arnaud Lagardère et un joueur qu'il considère comme faisant partie de sa famille. Gaël monte dans le top 30 en 2006 puis connaît un an et demi de fluctuations entre le top 80 et le top 40 avant le printemps dernier.

"Gaël apprend à son rythme"

A 22 ans, il possède déjà une expérience considérable du plus haut niveau "avec une bonne marge de progression technique au service, en retour, dans la diagonale revers et plus globalement dans la finition, dont bien sûr la volée" ajoute Richard Warmoes, qui le voit réussir un coup au classement début 2009 car il n'aura pas de points à défendre.

RICHARD WARMOES est Directeur Général du Paris Jean Bouin. Il a été entraîneur de tennis pendant 20 ans au TC 12 (Paris) puis au Paris Jean Bouin jusqu'en 2002.

SON EVOLUTION AU CLASSEMENT ATP TECHNIQUE

14e : Décembre 2008
38e : Décembre 2007
46e : Décembre 2006
30e : Décembre 2005
239e : Décembre 2004
801e : Février 2004

Imago

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313