Djokovic plus numéro 1 que jamais

Novak Djokovic se souviendra de cette semaine romaine. D’abord, évidemment, parce qu’il y a décroché son 36e Masters 1000 et le 81e titre de sa carrière. Ensuite, parce qu’il aura vécu un tournoi, comme tous ses collègues, très spécial en raison du coronavirus avec un huis clos au Foro Italico jusqu’en demi-finales. Mais aussi et surtout, parce qu’à l’issue de cette finale exceptionnellement jouée un lundi, il a dépassé la marque de son idole d’enfance, Pete Sampras.

Masters Paris-Bercy
Le Rolex Paris Masters devrait se tenir à huis clos
IL Y A 3 HEURES

Il en était assuré depuis quelque temps déjà mais, avec cette 287e semaine en tête du classement mondial, il est désormais le dauphin de Roger Federer (310 semaines) dans cette course de longévité à la place de numéro 1 mondial. Ce triomphe romain lui permet aussi de consolider sa position de patron du tennis mondial. Avec 400 points supplémentaires (il était finaliste l’an dernier), il possède désormais 1410 points d’avance sur Rafael Nadal, défait en quart de finale et qui ne pourra rien gagner (ni perdre) à Roland-Garros.

Djokovic a sorti toute la panoplie pour répondre à l'audace de Schwartzman

Shapovalov déjà dans le gratin

Djokovic n’est pas le seul grand gagnant de ce retour sur terre battue. Après son quart de finale à l’US Open, Denis Shapovalov a prouvé qu’il était désormais capable d’être plus régulier au haut niveau. Le gaucher, dont le tennis explosif est plus adapté aux surfaces rapides, s’est remarquablement adapté à l’ocre en atteignant sa 5e demi-finale en Masters 1000. Cette performance lui permet de s’inviter dans le top 10 (au 10e rang aux dépens de Roberto Bautista Agut) pour la première fois de sa carrière à 21 ans. Il est le deuxième Canadien à intégrer cette élite après Milos Raonic depuis que la création du classement ATP en 1973.

Schwartzman et Dimitrov à la hausse

S’il avait remporté le titre, Diego Schwartzman aurait connu le bonheur réservé à Denis Shapovalov cette semaine de faire partie des 10 meilleurs joueurs du monde. L’Argentin devra donc patienter mais la première finale en Masters 1000 de sa carrière lui permet de s’en rapprocher considérablement. Il gagne ainsi deux rangs pour s’établir à la 13e place mondiale, doublant au passage Andrey Rublev (14e) et Fabio Fognini (15e). Autre changement à signaler dans le top 20 : le retour de Grigor Dimitrov (19e) grâce à son quart de finale en Italie. Le Bulgare en éjecte par la même occasion Félix Auger-Aliassime (21e), battu d’entrée sur la terre romaine.

Schwartzman - Shapovalov : Le résumé

Ruud découvre le top 30, Humbert grignote

Historique pour Djokovic, Shapovalov et Schwartzman, ce tournoi de Rome a été tout aussi marquant pour le jeune Casper Ruud. A 21 ans, il est devenu le premier Norvégien à jouer une demi-finale en Masters 1000. Ce spécialiste de la terre, qui a notamment battu Matteo Berrettini en quart avant de mener la vie dure au numéro 1 mondial, a de beaux jours devant lui et pointe dans le top 30 (30e) pour la première fois depuis ses débuts professionnels. Ugo Humbert peut aussi avoir le sourire. Pourtant pas franchement un adepte de la brique pilée, le Messin a atteint à Rome son premier huitième de finale en Masters 1000, ce qui lui permet d’afficher le matricule 41. Une place gagnée seulement, mais une nouvelle référence pour lui.

Plus régulier, Humbert a fait craquer Fognini : les temps forts de son succès

Koepfer bondit

Enfin, honneur aux deux grandes surprises issues des qualifications dans ce tournoi en commençant par celui qui est allé le plus loin, Dominik Koepfer. Grâce à son quart de finale, l’Allemand, qui a été le seul à prendre un set à Djokovic à Rome soit dit en passant, fait un bond de géant et s’établit désormais au 66e rang mondial (31 places gagnées). Mais il n’est pas celui qui connaît la progression la plus marquante de la semaine. Exceptionnellement, nous sortons du top 100 pour donner un coup de projecteur sur Lorenzo Musetti. L’Italien de 18 ans, tombeur de Stan Wawrinka et Kei Nishikori en Italie, progresse à vitesse grand V : le voilà 180e joueur mondial. Avec 69 rangs gagnés, il réalise la meilleure opération parmi les 500 meilleurs.

Koepfer - Monfils : Le résumé

Des hauts et des bas

  • Ils sont 6 à atteindre leur meilleur classement dans le top 100. Denis Shapovalov (10e, +4 places), Casper Ruud (30e, +4), Ugo Humbert (41e, +1), Dominik Koepfer (66e, +31), Salvatore Caruso (84e, +3) et Federico Coria (98e, +6) ont de quoi être satisfaits.
  • Peu de joueurs perdent du terrain parmi les 100 meilleurs. Avec 4 places perdues, Cameron Norrie est celui qui en cède le plus (72e). A noter toutefois que Grégoire Barrère quitte le top 100 (102e, -2 places), une première depuis plus d'un an pour lui (il était 109e la semaine du 26 août 2019).

Le Top 20 au 22/09

RangJoueurNationalitéPoints
1.Novak DjokovicSerbie11260
2.Rafael NadalEspagne9850
3.Dominic ThiemAutriche9125
4.Roger FedererSuisse6630
5.Daniil MedvedevRussie5890
6.Stefanos TsitsipasGrèce5175
7.Alexander ZverevAllemagne4650
8.Matteo BerrettiniItalie3030
9.Gaël MonfilsFrance2860
10.Denis ShapovalovCanada2660
11.Roberto Bautista AgutEspagne2620
12.David GoffinBelgique2555
13.Diego SchwartzmanArgentine2505
14.Andrey RublevRussie2414
15.Fabio FogniniItalie2400
16.Karen KhachanovRussie2200
17.Stan WawrinkaSuisse2185
18.Pablo Carreno BustaEspagne2130
19.Grigor DimitrovBulgarie2055
20.Milos RaonicCanada2040
ATP Vienne
Djokovic a parfois plié mais n'a jamais rompu face à Coric
IL Y A 5 HEURES
Tennis
Vienne - Tsitsipas dans la douleur
IL Y A 6 HEURES