Federer poursuit sa lente descente

Pour un joueur qui n'a disputé que deux matches en l'espace de 14 mois, pointer à la 7e place du classement n'a rien de catastrophique. Il n'en reste pas moins que Roger Federer, qui était encore numéro 4 mondial voici six mois, continue de céder doucement mais sûrement du terrain. Absent à Miami, comme la moitié du Top 10, le Suisse a perdu 500 points (la moitié des 1000 glanés grâce à son titre 2019), et s'est fait dépasser dans la hiérarchie par Alexander Zverev (6e), et ce même si l’Allemand a été sorti d’entrée en Floride.
Tennis
"J'ai battu le lymphome de Hodgkin" : Suarez Navarro annonce sa guérison du cancer
IL Y A 6 MINUTES
S’il n'y a pas d’autres changements parmi les 10 meilleurs joueurs du monde, Federer est désormais sous la menace d’Andrey Rublev, demi-finaliste à Miami, qui n'accuse plus que 475 unités de retard sur lui. A noter par ailleurs que Daniil Medvedev a très légèrement conforté sa place de dauphin de Novak Djokovic. Quart-de-finaliste, le Russe a glané un petit capital supplémentaire qui lui permet de franchir la balle symbolique des 10 000 points, exactement 1933 longueurs derrière le Serbe et 360 devant Rafael Nadal.

Hurkacz, machine à broyer des membres du Top 10

Hurkacz s'invite dans les 20, Sinner n'en est plus loin

Il y a plus de mouvements entre la 11e et la 20e position. Couronné à Miami, son premier titre en Masters 1000, Hurkacz fait d'une pierre deux coups en franchissant un cap majeur dans sa carrière puisqu'il intègre le Top 20 à la 16e place. Devant lui, Roberto Bautista-Agut (11e), demi-finaliste, et Gaël Monfils (13e), pourtant absent, gagnent tous les deux une place, le Français profitant de la contre-performance de David Goffin, sorti d'entrée en Floride.
Parmi les victimes de la progression de Hurkacz au classement, on compte Grigor Dimitrov (17e) et Fabio Fognini (18e) qui reculent tous deux d'un cran, mais surtout Félix Auger-Aliassime. Battu comme en 2019 par John Isner mais cette fois au 3e tour, le Canadien n'a pas pu défendre les points de sa demi-finale et sort du Top 20 (21e). Il sent d'ailleurs le souffle de Jannik Sinner (22e, 9 rangs gagnés) qui n'en finit plus de gravir les échelons à seulement 19 ans avec cette première finale en Masters 1000.

Malgré les éclairs de Sinner, Hurkacz est resté sur son nuage : le résume de la finale

La décennie d'Isner dans le Top 30 prend fin

Finaliste en 2019 et battu en 1/8e de finale la semaine dernière, John Isner a aussi perdu gros : 300 points et 10 places précisément. Le géant affiche désormais le matricule 38, une chute symboliquement importante pour lui qui n'avait plus quitté le Top 30 depuis le 1er août 2011, soit quasiment dix ans. Par la même occasion, il cède aussi son statut de numéro 1 américain à Taylor Fritz qui grapille deux rangs à la… 30e place mondiale. Sacré clin d'œil pour une jeune génération US qui prend, sans se presser certes, sa place.

Une balle de match sauvée et un combat acharné : Bautista Agut a tremblé face à Isner

Korda bondit, les jeunes à la fête

En parlant de jeunesse américaine triomphante, que dire de la progression de Sebastian Korda ? Lors du lancement de Roland-Garros voici six mois seulement, le rejeton de Petr n'était qu'un modeste 212e à l'ATP. Dans la foulée de son huitième Porte d'Auteuil, il a brillé sur le circuit Challenger (deux titres et une finale), a joué sa première finale ATP à Delray Beach et a retrouvé la Floride avec un bonheur certain puisqu'il a atteint son premier quart de finale en Masters 1000 à Miami, s'offrant au passage son premier Top 10 en la personne de Diego Schwartzman. En récompense de cette belle aventure floridienne, il double 23 de ses collègues pour s’installer à la 63e place.
Dans son sillage, deux autres promesses du circuit confirment aussi leurs récents progrès. Tombeur surprise d'Alexander Zverev à Miami, le Finlandais de 22 ans Emil Ruusuvuori, battu en huitième de finale par Sinner, a amélioré son meilleur classement en passant du 83e au 76e rang à l’ATP. Son cadet de trois ans, l'Italien Lorenzo Musetti, qui a encore gagné deux matches dans le grand tableau d'un Masters 1000 comme à Rome en septembre dernier, se classe désormais 90e de son côté.

Son premier Top 10 et son premier quart en Masters 1000 : Korda a tout fêté d'un coup

Des hauts et des bas

  • Ils sont 7 dans le Top 100 à connaître cette semaine le meilleur classement de leur carrière. Hubert Hurkacz (16e, +21 places), Jannik Sinner (22e, +9), Alexander Bublik (42e, +2), Lloyd Harris (50e, +2), Sebastian Korda (64e, +23), Emil Ruusuvuori (76e, +7) et Lorenzo Musetti (90e, +4) finissent en beauté ce premier trimestre 2021.
  • Pour d'autres, le printemps ne commence pas sous les meilleurs auspices : John Isner (38e, -10 places), Frances Tiafoe (66e, -8), Kyle Edmund (70e, -5), Pablo Andujar (71e, -10), Federico Delbonis (85e, -5), Pedro Martinez (100e, -7) et Kevin Anderson (108e, -17) perdent gros.

Le Top 20 au 05/04

RangJoueurNationalitéPoints
1.Novak DjokovicSerbie11963
2.Daniil MedvedevRussie10030
3.Rafael NadalEspagne9670
4.Dominic ThiemAutriche8660
5.Stefanos TsitsipasGrèce7040
6.Alexander ZverevAllemagne6070
7.Roger FedererSuisse5875
8.Andrey RublevRussie5400
9.Diego SchwartzmanArgentine3720
10.Matteo BerrettiniItalie3448
11.Roberto Bautista AgutEspagne3090
12.Denis ShapovalovCanada2820
13.Gaël MonfilsFrance2770
14.David GoffinBelgique2750
15.Pablo Carreno BustaEspagne2630
16.Hubert HurkaczPologne2600
17.Grigor DimitrovBulgarie2598
18.Fabio FogniniItalie2548
19.Milos RaonicCanada2495
20.Cristian GarinChili2385
ATP Barcelone
Auger-Aliassime enchaîne avec brio
IL Y A UNE HEURE
ATP Barcelone
Piqué au vif, Nadal s'est rebellé : les temps forts de sa victoire face à Ivashka
IL Y A 17 HEURES