Gilles Simon a connu pas mal de malheurs en Coupe Davis dans sa carrière et le Niçois a bien failli vivre une nouvelle désillusion, vendredi. Opposé à l'inexpérimenté Allemand Jan-Lennard Struff, Simon a souffert le martyr. Mené deux sets à un, il a toutefois trouvé les ressources nécessaires pour s'imposer en cinq manches et 4h24' de jeu. Un vrai combat de Coupe Davis, achevé au 18e jeu du dernier set. L'essentiel est fait en tout cas et les Bleus menaient 1-0 dans ce huitième de finale, avant le deuxième simple entre Philipp Kohlschreiber et Gaël Monfils.
La Coupe Davis peut sublimer ou inhiber. Visiblement, pour Jan-Lennard Struff, elle a eu des effets vertueux. Totalement décomplexé, étonnamment relâché pour un joueur disputant son tout premier match de Coupe Davis, qui plus est devant son public, le 74e joueur mondial a évolué à un très haut niveau à Francfort. On pouvait pourtant penser que Simon avait fait le plus dur en enlevant le premier set au jeu décisif, après plus d'une heure de duel. Mais Struff, sans se démonter, a continué son bonhomme de chemin, breakant d'entrée pour s'envoler et revenir à hauteur (6-2).
Roland-Garros
Douloureux adieux pour Simon
28/05/2022 À 15:20

Une grosse frayeur dans le 5e set...

Rien ne semblait pouvoir perturber l'Allemand. Même la perte d'un break n'a pas suffi à le déstabiliser dans le troisième set, que Struff a fini par chaparder au tie-break. Dos au mur, Gilles Simon a alors eu le grand mérite de ne pas perdre le fil de son match et de ne pas se laisser envahir par son passé négatif dans la compétition. Autoritaire, il a recollé à deux sets partout (6-2), avant une ultime manche étouffante. 17 jeux sans break. Simon n'a eu qu'une seule balle de break à écarter, à 3-2 pour Struff. Le Français s'en est sorti miraculeusement, le revers long de ligne de son adversaire ratant la cible pour une poignée de centimètres. Ce fut sa seule alerte, mais quelle frayeur !
Un peu plus tard, Simon a eu lui aussi une première chance de faire la différence mais Struff a sauver à son tour deux balles de break à 5-5. A 8-8, Simon n'allait pas laisser filer sa nouvelle chance, avant de conclure dans la foulée sur un jeu de service blanc. Il peut souffler, et l'équipe de France aussi. Son statut de leader ce week-end n'autorisait pas Gilles Simon à perdre face au numéro deux allemand sans placer les Bleus dans de sales draps. Dans ce premier tour qui sent le piège à plein nez, une première chausse-trappe venait d'être évitée. De justesse…
Lire le tweet
Roland-Garros
Federer, Nadal, Berdych... Le Top 10 des victoires de Simon
27/05/2022 À 22:10
Roland-Garros
Simon valide l'ambiance : "Quand j'ai joué Kyrgios en Australie, on m'a insulté tout le match"
26/05/2022 À 20:23