Getty Images

Le double en 3 sets, la demie en 3 matches : Les Bleus en finale au pas de charge !

Le double en 3 sets, la demie en 3 matches : Les Bleus en finale au pas de charge !

Le 15/09/2018 à 16:15Mis à jour Le 16/09/2018 à 03:30

COUPE DAVIS - L'équipe de France disputera la dernière finale de la Coupe Davis sous sa forme historique. Nicolas Mahut et Julien Benneteau ont apporté le point décisif samedi en remportant le double contre la paire Lopez-Granollers, en trois sets (6-0, 6-4, 7-6). Les Bleus s'imposent 3-0 contre l'Espagne qui n'aura pas pu surmonter l'absence de Rafael Nadal.

Cette demi-finale de Coupe Davis aura donc été expéditive. Après la première journée idéale et les victoires de Benoît Paire et de Lucas Pouille dans les deux premiers simples, la paire tricolore composée de Nicolas Mahut et Julien Benneteau a battu le double espagnol (Feliciano Lopez - Marcel Granollers) en trois manches (6-0, 6-4, 7-6 (7)) et 2h03 de jeu ce samedi. Voilà les Bleus de Yannick Noah, tenants du titre, qualifiés pour la finale (23-25 novembre). Le dernier obstacle vers un onzième Saladier d'argent sera la Croatie ou les Etats-Unis. Les Croates mènent 2-1 avant la dernière journée.

Le forfait de Rafael Nadal, blessé au genou droit, avait forcément redistribué les cartes de cette demi-finale. Mais de là à imaginer que l'équipe de France soit qualifiée pour la finale au terme de la deuxième journée, il y avait un fossé que les Français ont enjambé. Ce double a d'abord commencé comme dans un rêve. En dix-huit minutes (!), Nicolas Mahut et Julien Benneteau ont remporté la première manche en collant une bulle à l'Espagne (6-0) et en déroulant un tennis proche de la perfection : 100% de points remportés derrière leur première balle, 86% derrière la seconde, deux petites fautes directes.

Un trou noir sans conséquence en début de troisième set

Sur leur lancée, les deux compères ont rapidement pris l'engagement adverse dès le troisième jeu de la deuxième manche pour ne plus lâcher leur avantage face à Feliciano Lopez et Marcel Granollers, un peu moins complaisants que durant le premier acte. Pas suffisant toutefois pour empêcher les Bleus de mener deux sets à rien (6-4) après une heure pile de jeu. Mais ils ont ensuite un peu desserré l'étreinte et le double espagnol en a profité pour gagner les dix premiers points du troisième set afin de se détacher avec un break.

Menés 4-2, Mahut et Benneteau ont remis leur jeu à l'endroit et réalisé un debreak important qui leur a permis de disputer un tie-break. Après quelques frayeurs - deux balles de match manquées -, c'est sur un dernier revers croisé de Benneteau (le 27e point gagnant de la partie) que la France a bouclé ce double (9-7). Le Bressan de 36 ans n'en a donc pas fini avec le tennis et il pourrait encore mettre sa retraite entre parenthèses. Peut-être jusqu'au week-end du 23-25 novembre pour la finale de Coupe Davis, face à la Croatie ou les Etats-Unis. Cette finale marquera les esprits à plusieurs égards. Il s'agira du dernier match de Yannick Noah à la tête de l'équipe de France avant de laisser la main à Amélie Mauresmo et le dernier de la Coupe Davis sous sa forme historique. Une page va se tourner.

0
0