Tennis
Coupe Davis

Bernard Giudicelli : "Pourquoi ne pas accueillir la Coupe Davis à Roland en 2023 ?"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Bernard Giudicelli, le président de la Fédération Française de Tennis

Crédit: Panoramic

ParMaxime Battistella
03/07/2020 à 09:22 | Mis à jour 03/07/2020 à 10:28

COUPE DAVIS - Dans un entretien accordé à nos confrères de RMC Sport jeudi, le président de la Fédération française de tennis (FFT) a émis l'hypothèse d'accueillir la phase finale de la nouvelle formule de la compétition sur le site de Roland-Garros en 2023. D'ici là, le site du Grand Chelem parisien devrait disposer d'au moins deux courts avec des toits rétractables.

Qui succèdera à la Caja Magica comme enceinte d'accueil de la nouvelle formule de la Coupe Davis ? Si l'Indian Wells Garden a été un temps évoqué, Bernard Giudicelli a une autre idée en tête. Après avoir dévoilé le plan d'accueil du public de l'édition 2020 de Roland-Garros jeudi, le président de la FFT s'est confié à nos confrères de RMC Sport sur ses projets pour l'avenir. En campagne pour un nouveau mandat, l'intéressé voudrait voir la Porte d'Auteuil succéder à la capitale madrilène comme hôte d'accueil de la phase finale de la compétition par équipes nationales.

"Pourquoi ne pas l'accueillir à Roland-Garros en 2023 ? On aura à ce moment-là deux courts couverts et on pourra monter un spectacle extraordinaire", a proposé Giudicelli. Alors que le toit rétractable du court Philippe-Chatrier devrait être utilisé pour la première fois cet automne pour l'édition 2020 du Grand Chelem parisien. Le Suzanne-Lenglen en disposera aussi dans trois ans.

Coupe Davis

"La Coupe Davis a été annulée car Piqué a surtout perdu 30 millions d'euros en 2019"

15/07/2020 À 13:10

Di Pasquale : "C'est la rareté qui fera la valeur de l'événement Coupe Davis"

00:02:01

Giudicelli réaffirme son soutien à la nouvelle formule

Le président de la FFT, qui avait défendu la réforme de la Coupe Davis au moment de son vote, en a profité pour réaffirmer son soutien à la nouvelle formule organisée par le groupe Kosmos de Gerard Piqué, malgré son démarrage en demi-teinte en 2019 avec des tribunes pour le moins clairsemées. "Les joueurs se sont eux-mêmes détournés de cette épreuve telle qu'elle était avant", a-t-il rappelé. Avant de plaider pour qu'il n'y ait qu'une compétition par équipes nationales à terme, alors que l'ATP Cup fait concurrence à la Coupe Davis sur ce créneau depuis quelques mois.

L'épreuve centenaire, au format totalement renouvelé avec la suppression des matches à domicile et à l'extérieur (sauf pour la nation hôte), n'aura pas lieu cette année à cause de la pandémie du coronavirus. Piqué a cependant réaffirmé son engagement à long terme pour soutenir financièrement la Coupe Davis.

Coupe Davis

La Coupe Davis n'aura pas lieu en 2020

26/06/2020 À 12:16
Coupe Davis

Tarpischev : "La Coupe Davis n'aura fort probablement pas lieu cette année"

26/06/2020 À 11:09
Dans le même sujet
TennisCoupe Davis
Partager avec
Copier
Partager cet article