Il ne faut jamais enterrer l'Allemagne, qui s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe Davis, mardi à Innsbruck, grâce à son duo Kevin Krawietz/Tim Pütz qui s'est imposé au forceps dans le double décisif face à Joe Salisbury/Neal Skupski 7-6 (10/8), 7-6 (7/5). Après la victoire du Britannique Daniel Evans (25e mondial) face à l'Allemand Peter Gojowczyk, puis l'égalisation allemande par Jan-Lennard Struff (51e) au dépens de Cameron Norrie (12e), il revenait aux équipes de double de décider de la qualification.
Ces deux duos avaient été déterminants en phase de poules pour permettre à leurs équipes de terminer en tête de leurs groupes respectifs. Krawietz et Pütz l'ont à nouveau été pour intégrer le dernier carré. Dans la première manche, les serveurs ont été intraitables (une seule balle de break de toute la manche, en faveur des Allemands qui leur aurait permis de remporter la manche à 6-5) jusqu'au tie break où Krawietz a commis une double faute permettant aux Britanniques de mener 5 points à 4 avec deux services à suivre. Ils se sont offert deux balles de set, mais les Allemands les ont sauvées et sont revenus à 6-6.

Tim Puetz et Kevin Krawietz

Crédit: Getty Images

Coupe Davis
"Je suis inquiet pour la Coupe Davis" : Murray, le nostalgique du Saladier
21/12/2021 À 16:44
Les Britanniques se sont ensuite procurés encore deux balles de set dans ce jeu décisif sans parvenir à conclure, tandis que les Allemands ont concrétisé leur seconde après 1h05. Bis repetita dans le second set où les serveurs n'ont cette fois jamais été mis en danger. Pas une seule balle de break jusqu'au jeu décisif. Les Britanniques se sont détachés 5 points à 0 dans un jeu décisif qui a paru à sens unique. Mais les Allemands ont inscrit 7 points d'affilée pour gagner le match et la rencontre.
Grande-Bretagne et Allemagne s'étaient déjà affrontées en quarts lors de la dernière édition de la Coupe Davis, en 2019, et les Britanniques s'étaient imposés 2-0 en remportant les deux simples. L'Allemagne, privée d'Alexander Zverev, affrontera la Russie ou la Suède samedi à Madrid pour une place en finale. La Croatie a décroché lundi le premier ticket pour les demi-finales en battant l'Italie 2-1. Les deux autres quarts opposent à Madrid la Serbie au Kazakhstan mercredi et la Russie à la Suède jeudi.

La surprise Struff face à Norrie

Quelques heures auparavant, Norrie est donc entré sur le court avec la possibilité de qualifier son pays. Mais le temps de se retourner, et le N.1 Britannique était mené 3-0. Il est revenu à 4-4 et a poussé Struff au tie break, mais l'Allemand a logiquement remporté la première manche. Un véritable bras de fer s'est alors engagé entre les deux hommes. Norrie est parvenu à faire le break pour se détacher 4-2 et a égalisé à un set partout sur un ace ponctuant un jeu blanc. Dans la troisième manche, c'est Struff qui a réussi le break pour prendre l'avantage 4-2, un avantage qu'il a conservé jusqu'au bout.
Plus tôt, Daniel Evans avait parfaitement lancé la Grande-Bretagne en balayant Peter Gojowczyk. L'Allemand, étrangement préféré à Dominik Koepfer (54e), avait été dépassé d'entrée de jeu (quatre doubles fautes en deux jeux de service), laissant Evans réaliser un double break et s'échapper 4-0. Il avait - un peu - trouvé ses marques, mais rien pour inquiéter son adversaire qui avait très tranquillement bouclé le premier set 6-2.
Le second set avait recommencé quasiment comme le premier, Evans prenant d'entrée le service de Gojowczyk pour mener 2-0. Mais cette fois, il avait laissé échapper dans la foulée deux balles de double break et pour permettre à son adversaire de revenir à 2-1. Mais l'Allemand n'avait plus marqué le moindre jeu de la partie et Evans avait conclu le match sans trop transpirer en 55 minutes. Grande-Bretagne et Allemagne s'étaient déjà affrontées en quarts lors de la dernière édition de la Coupe Davis, en 2019, et les Britanniques s'étaient imposés 2-0 en remportant les deux simples.
Coupe Davis
Reconduits capitaines jusqu'en 2024, Grosjean et Benneteau auront davantage de responsabilités
09/12/2021 À 12:09
Coupe Davis
"La nouvelle version de la Coupe Davis l'a tuée, l'envoyer à Abu Dhabi va l'enterrer"
08/12/2021 À 15:58