La Serbie a battu l'Autriche, privée de Dominic Thiem, vendredi à Innsbruck dans sa première rencontre de la Coupe Davis, grâce à une difficile victoire de Dusan Lajovic suivie d'une démonstration de Novak Djokovic.
Lajovic, 33e mondial à 31 ans, était nettement supérieur sur le papier à son adversaire Gerald Melzer, 287e à 31 ans. Mais l'Autrichien a montré qu'il valait mieux que son classement actuel, lui qui avait atteint le 68e rang mondial fin 2016 mais qui a depuis traversé quasiment deux saisons blanches (2019 et 2020) pour cause de blessure. Si bien que le Serbe pouvait être soulager de s'imposer 7-6 (7/5), 3-6, 7-5 en 2h42.

Djokovic a déroulé

Coupe Davis
Djokovic : "Quand la Coupe Davis s'est déroulée dans une seule ville, je n'ai pas aimé du tout"
25/11/2021 À 12:11
En revanche, le second simple opposant les meilleurs joueurs de chaque équipe a été dominé de la tête et des épaules par le N.1 mondial qui a infligé un 6-3, 6-2 en 58 minutes à Dennis Novak (118e). Djokovic rêve de parachever une saison 2021 pleine de records en décrochant un deuxième Saladier d'argent avec la Serbie. Dans la foulée, le duo Nikola Cacic/Filip Krajinovic a conclu le succès serbe 3-0 en remportant également le double face aux Autrichiens Oliver Marach/Philipp Oswald 7-6 (7/4), 4-6, 6-3.
L'Allemagne, privée d'Alexander Zverev, complète ce groupe F. La phase finale de la Coupe Davis new look, dont c'est la deuxième édition qui débute (après 2019, elle avait été annulée en 2020 en raison du Covid-19), consiste en une phase de poules avec six groupes de trois équipes, répartis cette année dans trois villes différentes, Madrid, Innsbruck (Autriche) et Turin (Italie), suivie de quarts de finale, demi-finales et finale.

L'Italie étincelante contre les Etats-Unis

L'Italie, soutenue par son public à Turin, a réussi son entrée en lice dans la Coupe Davis en battant les Etats-Unis 2-1 grâce à des victoires éclatantes de Lorenzo Sonego puis Jannik Sinner dans les deux simples. Sonego (27e mondial) a ouvert la voie en jouant "le meilleur tennis de (sa) vie" pour battre Reilly Opelka (26e) 6-3, 7-6 (7/4).
Il a été imité dans la foulée par Sinner (10e) qui a humilié John Isner (24e) 6-2, 6-0 en 1h02. Un match conclu sur un ace de Sinner - son seul du match - qui a laissé son adversaire sans réaction. Les Etats-Unis ont sauvé l'honneur en remportant le double. Pour le classement du groupe, la paire américaine Rajeev Ram/Jack Sock a battu son homolgue italienne Lorenzo Musetti/Fabio Fognini 7-6 (7/5), 6-2. La Colombie complète le groupe E.

L'Espagne diminuée mais victorieuse

Sans Rafael Nadal ni son nouveau prodige Carlos Alcaraz, l'Espagne a entamé la défense du titre conquis en 2019 par une victoire 2-0 aux dépens de l'Equateur, devant son public, à Madrid vendredi.
Appelé à jouer en simple après les forfaits de dernière minute du N.2 espagnol Roberto Bautista (abdominaux) et d'Alcaraz (Covid-19), le néo-quadragénaire Feliciano Lopez a rempli sa mission de manière convaincante, vainqueur 6-3, 6-3 du 291e mondial Roberto Quiroz pour empocher le premier point.
Pablo Carreño a eu beaucoup plus de mal face au 148e mondial Emilio Gomez : le médaillé de bronze olympique de Tokyo a laissé filer le premier set, a failli être mené 4-2 dans le deuxième, et ne s'en est sorti qu'au tie-break décisif après avoir pourtant obtenu deux premières balles de match à 5 jeux à 2. Le double, qui doit opposer Lopez et Marcel Granollers côté espagnol, à Gonzalo Escobar et Diego Hidalgo côté équatorien, pourrait compter à l'heure de faire les calculs dimanche soir pour les derniers billets pour les quarts de finale.
Dans cette perspective, battre l'Equateur était en fait le service minimum pour l'équipe ibérique, désormais appelée à défier la redoutable armada russe du N.2 mondial Daniil Medvedev et du N.5 Andrey Rublev dimanche après-midi. "On sait tous que ça va être très difficile de les battre", convient Lopez, en décrivant la Russie comme "probablement la meilleure équipe". Auparavant, la Russie doit jouer son premier match samedi après-midi, face à l'Equateur.
Coupe Davis
Huis clos, absents en pagaille et format : l'ombre d'un nouveau fiasco plane sur la Coupe Davis
24/11/2021 À 23:09
Open d'Australie
Djokovic veut jouer l'Open d'Australie en 2023, assure le directeur du tournoi
HIER À 11:48