Djoko n'a pas suffi pour la Serbie. Impeccable en simple, comme la veille contre l'Autriche (6-3, 6-2 contre Novak, victoire 3-0 de la Serbie), avec un succès face à Jan-Lennard Struff (6-2, 6-4) qui a ramené les Serbes à égalité avec l'Allemagne après la défaite de Filip Krajinovic dans le premier match contre Dominik Koepfer (7-6 (7/4), 6-4), le N.1 mondial, associé en double à Nikola Cacic, n'a pas réussi à apporté le point qui aurait envoyé les siens en quarts de finale.
"Nole" et Cacic ont pourtant eu un break d'avance dans le troisième set (4-2), et plusieurs autres occasions de break pour mener 6-5 et servir pour le match - la raquette du N.1 mondial n'y a d'ailleurs pas résisté. Mais ce sont Kevin Krawietz et Tim Puetz qui ont eu le dernier mot au tie-break décisif (7-6 (7-5), 3-6, 7-6 (7-5)).
Le sort de la Serbie (4 victoires pour 2 défaites au total) dépend désormais du dernier affrontement du groupe F entre l'Allemagne et l'Autriche. Et pas seulement. Car outre les six vainqueurs de groupe directement qualifiés pour les quarts de finale, les deux meilleurs deuxièmes s'y inviteront aussi.
Coupe Davis
"Je suis inquiet pour la Coupe Davis" : Murray, le nostalgique du Saladier
21/12/2021 À 16:44
Mais difficile de faire les comptes avant dimanche soir, tant les scénarios sont multiples... Parmi les prétendants à ces deux billets - et en fonction des résultats de la dernière journée de la phase de poules - il y a notamment la Suède (4-2), et en position beaucoup plus fragile, la France (3-3).

L'Italie première qualifiée

Après les Etats-Unis (battus 2-1 vendredi), la Colombie (2-0 avant le double), et voilà la jeune garde italienne, qui évolue devant le public turinois, en quarts de finale. "C'est une sensation incroyable d'être déjà qualifié, merci pour l'ambiance, vraiment", remercie Jannik Sinner, victorieux 7-5, 6-0 de Daniel Elahi Galan.
Auparavant, Lorenzo Sonego avait ferraillé pendant plus de deux heures et demie pour venir à bout de Nicolas Mejia (6-7, (5/7), 6-4, 6-2).
La recette italienne du succès ? "On a un groupe incroyable de joueurs, deux avec beaucoup d'expérience (Fognini et Bolelli), et des jeunes, comme Lorenzo et moi, qui ont beaucoup à apprendre", a résumé Sinner.
Coupe Davis
Reconduits capitaines jusqu'en 2024, Grosjean et Benneteau auront davantage de responsabilités
09/12/2021 À 12:09
Coupe Davis
"La nouvelle version de la Coupe Davis l'a tuée, l'envoyer à Abu Dhabi va l'enterrer"
08/12/2021 À 15:58