L'annonce est passée au second plan, mais elle n'est pas anecdotique. Dans une conférence de presse centrée sur la nomination d'Amélie Mauresmo comme directrice de Roland-Garros jeudi, le président de la Fédération française de tennis (FFT) Gilles Moretton a également annoncé que les capitaines des équipes de France de Coupe Davis et de Fed Cup resteraient les mêmes. Sébastien Grosjean et Julien Benneteau ont donc été prolongés dans leurs fonctions pour les trois prochaines années, et ce malgré les mauvais résultats récents dans les compétitions par équipes.
"Je suis particulièrement heureux et fier pour notre Fédération de cette équipe renouvelée, qui porte une ambition nouvelle pour Roland-Garros avec Amélie Mauresmo, et une volonté plus forte que jamais avec nos deux capitaines de préparer et faire gagner les équipes de France lors des grands rendez-vous qui nous attendent, jusqu’en 2024", a ainsi affirmé Moretton en pointant l'horizon des Jeux Olympiques à Paris.
Coupe Davis
Mannarino et Rinderknech démarreront en simple contre l'Equateur
03/03/2022 À 14:31

"La nouvelle version de la Coupe Davis l'a tuée, l'envoyer à Abu Dhabi va l'enterrer"

On veut qu'ils soient sur tous les Grands Chelems, que leur rôle prenne de l'ampleur
Après une année très difficile pour le tennis tricolore, notamment en Grand Chelem, la tâche s'annonce donc immense pour Grosjean et Benneteau qui ont fait part de leur reconnaissance et assuré la FFT de leur engagement total. De fait, leur rôle devrait prendre une nouvelle dimension. Avec les réformes récentes de la Coupe Davis et de la Fed Cup, ils n'ont été récemment visibles en action sur leur banc que lors des phases finales des deux compétitions, alors qu'auparavant quatre rassemblements (en cas de finale) rythmaient l'année. Pour contre-balancer cette évolution, davantage de suivi des joueurs et de retour sur les performances leur sera désormais demandé.
"Avec le DTN Nicolas Escudé et les capitaines, nous sommes dans une logique triennale jusqu'à Paris 2024. On ne souhaite pas que nos capitaines soient juste des capitaines à un moment dans l'année, mais qu'ils soient associés à la préparation. On veut qu'ils soient sur tous les Grands Chelems, qu'ils aillent voir les juniors aussi, qu'il y ait un échange. Il y aura une cellule performance 2024 avec des échanges réguliers, des rassemblements, des stages. On veut que le rôle de capitaine prenne cette ampleur. Il y a un petit état d'urgence sur le haut niveau du tennis français", a considéré Amélie Oudéa-Castera.
Grosjean et Escudé seront donc partie prenante du projet de la FFT de relance pour que cette période creuse en termes de résultats dure le moins longtemps possible. A noter que les Bleus n'ont plus remporté la moindre médaille olympique depuis les Jeux de Londres en 2012 (argent et bronze en double messieurs). A Paris, un nouveau zéro pointé serait malvenu, Grosjean et Benneteau ont donc du pain sur la planche.
Coupe Davis
En pleine tempête, Zverev renoue avec la Coupe Davis
28/02/2022 À 13:00
Coupe Davis
Amoindri "probablement" par sa 3e dose, Monfils remplacé par Rinderknech pour défier l'Equateur
22/02/2022 À 15:24