En quoi consiste le nouveau format ?

Ce "Final 8" réunit, comme son nom l'indique, huit sélections toutes qualifiées après une phase de poules qui s'est déroulée en septembre. A l'époque, 16 équipes étaient réparties en quatre groupes de quatre et les deux premiers de chaque poule ont donc obtenu leur billet pour ce rendez-vous de Malaga. L'Italie, les Etats-Unis, l'Allemagne, le Canada, l'Australie, les Pays-Bas, la Croatie et l'Espagne sont les huit concurrents des quarts de finale.
Coupe Davis
La grande première du Canada
27/11/2022 À 16:07
Pour gagner une rencontre, une sélection doit remporter deux points, soit en s'adjugeant les deux simples, soit en se départageant lors du double décisif en cas d'égalité à une victoire partout. Tous les matches se jouent au meilleur des trois sets, ce qui permet à chaque rencontre de se dérouler en une journée et à la compétition de ne durer "que" six jours.

Quel est le programme de la compétition ?

Voici les affiches des quarts de finale et leurs date et horaires :
  • Australie - Pays-Bas mardi à partir de 16h
  • Croatie - Espagne mercredi à partir de 16h
  • Italie - Etats-Unis jeudi à partir de 10h
  • Allemagne - Canada jeudi à partir de 16h
Puis les demi-finales auront respectivement lieu vendredi à partir de 16h (pour les vainqueurs des deux premiers quarts) et samedi à partir de 13h (pour les vainqueurs des deux suivants). La finale se déroulera dimanche à 13h.

Y a-t-il des favoris ?

Sur le papier, deux sélections semblent se détacher : les Etats-Unis et le Canada. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce sont les deux seules équipes qui comportent des membres du Top 10 dans leurs rangs : le Canadien Félix Auger-Aliassime (6e) et l'Américain Taylor Fritz (9e). En outre, leurs seconds joueurs de simple respectifs sont aussi très solides puisqu'ils font tous les deux partie des 20 meilleurs du monde avec Denis Shapovalov (18e) et Frances Tiafoe (19e).

Frances Tiafoe à Malaga pour le Final 8 de la Coupe Davis en 2022

Crédit: Getty Images

Qu'en est-il de l'Espagne qui aura la chance d'être la seule nation évoluant à domicile ? Si l'on regarde le classement ATP, on pourrait s'attendre à ce qu'elle soit ultra-favorite puisque deux Espagnols ont fini l'année aux deux premières places. Seulement, ni Carlos Alcaraz ni Rafael Nadal ne seront au rendez-vous. Roberto Bautista Agut (21e) aura la lourde tâche d'enfiler le costume de leader. L'Italie, qui avait une bonne tête d'outsider voici quelques semaines, a dû également faire face aux retraits de Matteo Berrettini et Jannik Sinner. Le jeune Lorenzo Musetti mènera donc les siens.

Y a-t-il des sélections qui pourraient ouvrir leur palmarès ?

Parmi les participants à ce "Final 8", six équipes ont d'ores et déjà remporté. Les Etats-Unis avec 32 titres sont la nation la plus souvent sacrée dans la compétition (même si leur dernier triomphe date de 2007). Ils devancent l'Australie (28), l'Espagne (6), l'Allemagne (3), la Croatie (2) et l'Italie (1). Le Canada et les Pays-Bas constituent donc les seuls quart de finalistes à n'avoir pas encore soulevé le Saladier d'Argent.
Toutefois, les Canadiens, forts de leur belle jeune génération, avaient atteint la finale de la première édition de la Coupe Davis réformée en 2019, échouant devant l'Espagne de Rafael Nadal dans la Caja Magica de Madrid. Ils semblent bien plus armés que les Néerlandais pour espérer rafler la mise, même si Botic van de Zandschulp et Tim van Rijthoven, révélation de la saison sur gazon, comptent bien créer la surprise. Ils avaient d'ailleurs devancé les Etats-Unis lors de la phase de poules.

12 ans après Federer, Djokovic réalise sa propre "manita"

Le format est-il destiné à perdurer ?

Depuis la reprise de l'épreuve centenaire par le groupe Kosmos de Gerard Piqué, les couacs n'ont pas manqué. Des horaires tardifs des matches au manque d'ambiance dans une phase finale organisée d'abord sur un seul site dit neutre - en fait à domicile pour l'Espagne seule -, la Coupe Davis a essuyé un désaveu populaire mais aussi et surtout de la plupart des joueurs et des capitaines. D'où la volonté de scinder l'épreuve en phase de poules et Final 8, sorte de compromis qui permet aux quatre pays hôtes de groupes de ressusciter en partie le format domicile-extérieur.
Si la dernière évolution de la formule tarde toujours à convaincre - le Final 8 se déroulant toujours sur terrain neutre sauf pour l'Espagne -, l'ATP lui a apporté son soutien voici quelques semaines. Après avoir remplacé son ATP Cup par la United Cup, épreuve mixte par équipes, l'instance dirigeante du circuit professionnel masculin s'est associée officiellement avec l'ITF et Kosmos. Elle a ainsi intégré la Coupe Davis à son calendrier 2023 et obtenu 2 sièges sur 6 au sein du nouveau Comité de la Coupe Davis. Ce format pourrait donc s'installer dans le temps. En tout cas, l'ATP aura un droit de regard sur l'évolution de l'épreuve.
Coupe Davis
Avantage Shapovalov : le Canada prend le premier point de la finale
27/11/2022 À 14:26
Coupe Davis
La France débutera son parcours 2023 en Hongrie
27/11/2022 À 13:31