Tennis
Coupe Davis

Federer et la raquette de chagrin

Partager avec
Copier
Partager cet article

TENNIS US Open Roger Federer

Crédit: Eurosport

ParEurosport
21/09/2010 à 13:03 | Mis à jour 22/09/2010 à 11:28

Et si Roger Federer ne gagnait jamais la Coupe Davis ? Après son refus d'aller au Kazakhstan avec la Suisse, le N.3 mondial semble revoir à la baisse son palmarès potentiel. Agassi et Nadal comptent une médaille d'or et 2 Coupe Davis. En 2012, si la Suisse revient en groupe monde, il aura du boulot.

Et si la magie n'opérait plus ? La raquette de Roger Federer ne rétrécit pas comme la peau de chagrin, le livre éponyme de Balzac, mais le joueur est en train de perdre des points au classement ATP, où Rafael Nadal a pris le large, et dans le coeur des Suisses. A 29 ans (date de naissance le 8 août 1981; ndlr), celui que tous les joueurs et une grande majorité des observateurs décrivent comme le meilleur joueur de l'histoire, est devenu un N.3 mondial un peu craintif. Lui qui détient au moins deux records sans commune mesure avec ses pairs : 16 titres du Grand Chelem et 23 demi-finales de tournois majeurs de suite, s'éloigne petit à petit des derniers défis qui lui restent : le Grand Chelem, la médaille d'or olympique et la Coupe Davis.

Ce qui frappe aujourd'hui, et pas seulement les fans de Federer ou les administrateurs du Hall of Fame, mais aussi les officiels du tennis helvétique, c'est le désintérêt profond de leur champion envers la Coupe Davis. Le Grand Chelem, ce sera plus que compliqué. La médaille d'or, c'est si aléatoire (être en forme au bon moment en 2012). La Coupe Davis, avec un Stanislas Wawrinka en pleine ascension (quart de finaliste à l'US Open), c'était un objectif raisonnable pour 2011. Oui mais voilà, Federer n'a pas voulu aller au Kazakhstan, et ses compatriotes se sont fait recaler 0-5 à Astana. Bilan : renvoyée en seconde division, l'équipe suisse ne pourra revenir dans le groupe monde au mieux en 2012. L'année de la dernière chance pour Federer aux Jeux Olympiques.

Coupe Davis

La Suisse et Federer en D2

18/09/2010 À 16:38

L'attitude de Federer par rapport à la Coupe Davis est-elle une forme de snobisme du génie ? Une décision franche suite à une reflexion sur sa fin de carrière ou une décision imposée par les circonstances ? En Suisse, on se pose aussi la question : "Nous allons voir dans quelle direction nous voulons aller et qui est prêt à nous suivre", dit René Stammbach, le président de la FFT dans L'Equipe ce mardi. Stanislas Wawrinka pense que Federer "sait ce qu'il fait". Quand Andre Agassi et Rafael Nadal, les deux seuls autres joueurs de l'ère Open à avoir gagné les quatre majeurs sur quatre surfaces différentes, ont décroché l'or olympique et le Saladier d'Argent, Federer compte peut-être durer assez longtemps pour refaire son retard. L'énergie après le génie ? Un pari risqué quand on voit la nouvelle génération.

US Open

Nadal, la révolution permanente

14/09/2010 À 20:25
US Open

Nadal : "Federer est meilleur que moi"

14/09/2010 À 08:21
Dans le même sujet
TennisCoupe Davis
Partager avec
Copier
Partager cet article