Getty Images

Djoko renforcé, Fognini à la dérive : Voici à quoi pourrait ressembler le classement dans 6 semaines

Djoko renforcé, Fognini à la dérive : Voici à quoi pourrait ressembler le classement dans 6 semaines

Le 13/03/2020 à 11:35Mis à jour Le 13/03/2020 à 19:52

Comme la plupart des manifestations sportives, le tennis a suspendu ses compétitions en raison de la pandémie de coronavirus. Si, par bonheur, la situation sanitaire venait à s'améliorer dans les six prochaines semaines, le circuit reprendrait ses droits le 27 avril. Le classement (sauf gel des points) pourrait alors subir quelques modifications d'importance avec un top 20 chamboulé à la clé.

La préoccupation semble bien futile, vu la crise sanitaire mondiale que nous traversons. Mais l'arrêt provisoire de la saison tennistique aura des conséquences sportives inédites. L'exercice 2020 est d'ores et déjà historique car amputé (au moins) de deux mois de tournois parmi lesquels trois Masters 1000. En supposant (avec un optimisme certain) que le circuit ATP reprenne effectivement ses droits le 27 avril, le classement serait évidemment affecté par cette longue pause. A moins que l'ATP ne prenne des décisions spéciales (gel des points ?), l'instance ne l'a en tout cas pas écarté dans son communiqué jeudi.

De l'air pour Djokovic, dérapage contrôlé pour Federer

Il est bien évident que, quoi qu'il en soit, personne n'augmentera son capital actuel dans les semaines à venir. Mais si les points gagnés en 2019 pendant la même période étaient retirés comme le fonctionnement classique du classement l'exige, certains perdants seraient bien mieux lotis que d'autres. Ce serait ainsi le cas d'abord du numéro 1 mondial Novak Djokovic qui avait raté sa tournée américaine l'an dernier, puis atteint "seulement" les quarts de finale à Monte-Carlo. Le Serbe n'abandonnerait ainsi que 315 petits points, soit le tiers du débours de Rafael Nadal (demies à Indian Wells, Monte-Carlo et Barcelone) dans le même temps : son avance flirterait alors avec la barre des 1000 unités.

Un gouffre de plus de 3000 points les séparerait de leurs poursuivants. Car si Roger Federer (5e), qui perdrait encore une place dans la hiérarchie au profit de Daniil Medvedev (4e), reste le joueur le plus touché en nombre de points abandonnés (1600 avec sa finale à Indian Wells et son titre à Miami) ces prochaines semaines, Dominic Thiem, titré à dans le désert californien et à Barcelone, est aussi durement touché. Résultat : entre la 3e et la 6e place de Stefanos Tsitsipas, il n'y aurait plus que 890 longueurs, un véritable embouteillage. Gaël Monfils serait, lui, seul 8e de la hiérarchie, profitant notamment du titre non défendu à Budapest de Matteo Berrettini.

Fognini et Auger-Aliassime ressortiraient du top 20

S'il y avait un grand perdant à sortir de la séquence, ce serait indubitablement Fabio Fognini. Incapable de défendre tout ou une partie des points de son unique triomphe en Masters 1000 (jusqu'ici) à Monte-Carlo, l'Italien se délesterait de près de la moitié de son capital actuel. Il quitterait ainsi le top 20, passant de la 11e à la 24e place mondiale. Pas très en forme à la même période en 2019, Stan Wawrinka (14e) et Grigor Dimitrov (16e) progresseraient eux de trois rangs chacun, profitant notamment du léger recul de Denis Shapovalov (demi-finaliste à Miami l'an dernier), 17e. Malgré la perte de son titre à Houston, Cristian Garin, lui, serait stable (18e).

Félix Auger-Aliassime, en revanche, ferait aussi un peu les frais de la séquence à venir. Plus jeune demi-finaliste de l'histoire de Miami l'an passé en étant sorti des qualifications, il avait accumulé pas moins de 376 points dans l'affaire, auxquels on doit ajouter les 45 unités de son 3e tour à Indian Wells. Par conséquent, il cèderait aussi sa place parmi les 20 meilleurs (23e), et deux joueurs, qui ne remettaient rien en jeu de leur côté, en profiteraient : Pablo Carreno Busta (19e) et Alex de Minaur (20e).

Fabio Fognini à Dubaï en 2020

Fabio Fognini à Dubaï en 2020Getty Images

Isner, Coric et Raonic glisseraient aussi

John Isner et Milos Raonic n'auront rien à perdre, quoi qu'il arrive, sur terre battue. Mais respectivement finaliste à Miami et demi-finaliste à Indian Wells en 2019, ils laisseraient de gros points en route à cause de ce mois de mars sans tennis. L'Américain sortirait ainsi du top 30 pour la première fois depuis près de neuf ans (août 2011), sa place de tête de série lors des prochains Majeurs serait donc en grand danger. Pour le Canadien, ce serait même pire, le top 40 s'envolerait, ce qui ne lui était plus arrivé depuis février 2011. Borna Coric l'accompagnerait dans sa chute, se délestant de ses points des quarts de finale à Indian Wells et Monte-Carlo. Pour Dusan Lajovic, l'atterrissage devrait être périlleux aussi : le Serbe, finaliste sur le Rocher l'an dernier, sauverait tout juste sa place dans le top 40 (38e).

Vidéo - Nadal l'acrobate, Isner le bombardier : Le Top 5 de la semaine au Mexique

01:22

Mannarino, Gasquet et Pouille parmi les bénéficiaires

Finalement, trois Français figureraient parmi les "bénéficiaires" de cette pause forcée. Auteur d'un début de saison 2019 cauchemardesque, Adrian Mannarino n'a quasiment rien à perdre dans les prochaines semaines. Il réaliserait ainsi un bond en avant d'une dizaine de rangs et referait son apparition parmi les 30 meilleurs joueurs du monde. Il n'a plus été à pareille fête depuis un an et demi (août 2018). Le topo est d'ailleurs sensiblement le même pour Marin Cilic qui reprendrait quelques couleurs.

Autre Bleu "à la fête", Richard Gasquet réintégrerait tout juste le top 40. Opéré d'une hernie inguinale en janvier 2019, le Biterrois n'avait démarré sa saison qu'à Madrid. Il n'aura pas besoin d'un gel éventuel pour voir son capital actuel rester le même. Lucas Pouille devrait, lui, faire son retour dans le top 50 : en perdition l'an passé à pareille époque, le Nordiste s'était un peu relancé au Challenger de Bordeaux (11-17 mai), pour le moment pas concerné par la suspension du circuit. A noter enfin que parmi les grands perdants de ces six prochaines semaines figure l'Américain Frances Tiafoe qui perdrait, en l'état, sa place dans le top 100. Pablo Andujar, vainqueur de plusieurs Challengers en Espagne et finaliste à Marrakech, sauverait la sienne d'un rien.

Le Top 20 dans 6 semaines si les points ne sont pas gelés

Rang Joueur Nationalité Points
1. Novak Djokovic Serbie 9905
2. Rafael Nadal Espagne 8950
3. Dominic Thiem Autriche 5535
4. Daniil Medvedev Russie 5095
5. Roger Federer Suisse 5030
6. Stefanos Tsitsipas Grèce 4645
7. Alexander Zverev Allemagne 3485
8. Gaël Monfils France 2680
9. Matteo Berrettini Italie 2590
10. David Goffin Belgique 2455
11. Diego Schwartzman Argentine 2210
12. Roberto Bautista Agut Espagne 2170
13. Andrey Rublev Russie 2120
14. Stan Wawrinka Suisse 1960
15. Karen Khachanov Russie 1930
16. Grigor Dimitrov Bulgarie 1670
17. Denis Shapovalov Canada 1625
18. Cristian Garin Chili 1605
19. Pablo Carreno Busta Espagne 1500
20. Alex de Minaur Australie 1475
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313