Tennis

Djokovic et Fognini votent pour le coaching sur le court... mais sans micros

Partager avec
Copier
Partager cet article

Novak Djokovic und Fabio Fognini beim Doppel in Indian Wells

Crédit: Getty Images

ParMaxime Battistella
21/04/2020 à 20:39 | Mis à jour 21/04/2020 à 20:44

Lors d'un live Instagram commun mardi en début de soirée, Novak Djokovic et Fabio Fognini ont échangé sur les évolutions à apporter au tennis selon eux. Les deux compères, qui ont joué plusieurs fois en double sur le circuit, ont notamment évoqué le coaching sur le court comme changement à expérimenter pour les joueurs, mais avec certaines limites.

On n'arrête plus Novak Djokovic sur Instagram. Après avoir échangé avec Andy Murray et Stan Wawrinka ces derniers jours, le numéro 1 mondial a conversé "en live" avec Fabio Fognini par l'intermédiaire du réseau social. Partenaires de double à l'occasion, les deux hommes se sont offert une session bilingue. D'abord en italien, puis en anglais, et après les politesses d'usage et quelques observations sur leurs looks, ils ont profité de l'occasion pour développer leur vision du tennis et de ses règles. Un sujet d'actualité puisque le Transalpin a d'ores et déjà donné son accord pour participer au nouveau circuit de Patrick Mouratoglou, l'Ultimate Tennis Showdown, à partir du 16 mai prochain.

Wimbledon

La trilogie de Wimbledon, leur rivalité, Federer et Djokovic : Edberg-Becker, conversation intime

IL Y A 7 HEURES

"Si tu pouvais changer une règle du tennis, laquelle ce serait ?", a ainsi demandé Fognini. Partant du constat du vieillissement de l'âge moyen des fans de tennis - plus de 60 ans en moyenne aux Etats-Unis et en Europe -, Djokovic a souscrit à l'argumentaire développé depuis plusieurs années par le coach de Serena Williams : pour attirer les jeunes générations, le tennis aurait besoin de se moderniser. Et s'il s'est montré sceptique sur les sets de quatre jeux et le No-Ad introduits par le Masters Next Gen, le numéro 1 mondial s'est dit bien plus ouvert sur la question du coaching, secondé d'ailleurs par son compère italien.

Djokovic "aimerait coacher" Fognini

"- Je changerais certaines choses comme le coaching sur le court que j'autoriserais.
- Je suis d'accord, je ferais comme sur le circuit WTA ou avec un casque sur la tête. Mais je n'autoriserais pas les micros portés. (...)
- Il ne faut pas que tout le monde puisse entendre, car l'information peut très facilement parvenir à l'équipe de ton adversaire."

Bien que plutôt favorables aux innovations défendues par Patrick Mouratoglou contrairement à un Roger Federer par exemple, Djokovic et Fognini ne sont donc pas prêts à sacrifier totalement leur intimité sur un court sur l'autel du spectacle, ou d'une expérience totalement immersive pour attirer de nouveaux spectateurs. Aussi vif d'esprit que talentueux sur le court, l'Italien a alors enchaîné en demandant au Serbe quel joueur il aimerait entraîner s'il était coach. Et la réponse n'a pas tardé : "Toi ! Tu serais vraiment l'un de ceux qui m'intéresseraient parce que tu es l'un des plus talentueux que j'ai affrontés.Je pense que ton équipe fait déjà du super boulot, mais je pourrais apporté un petit plus", s'est-il exclamé tout sourire.

Pas insensible aux compliments de son interlocuteur, Fognini a, lui, jeté son dévolu sur... Nick Kyrgios. Une tâche peut-être encore plus compliquée, étant donné le caractère du loustic. Plus sérieusement, Djokovic a conclu en citant Félix Auger-Aliassime dont il a souligné la "fantastique éthique de travail." Un bel encouragement pour le jeune Canadien qui a déjà passé plusieurs semaines dans le top 20 et auquel le Serbe prédit un brillant avenir.

Tennis

Mladenovic et Simon se hissent en finale du Challenge Elite FFT

IL Y A 9 HEURES
Wimbledon

Borg-McEnroe 1980, "Fedal" 2008 et Isner-Mahut 2010, notre podium des matches de Wimbledon

IL Y A 12 HEURES
Dans le même sujet
Tennis
Partager avec
Copier
Partager cet article