Djokovic, fait pour durer

Numéro un, sur toute la ligne. En remportant son troisième tournoi du Grand Chelem consécutif, Novak Djokovic creuse encore davantage l'écart en tête du classement ATP. Le Serbe compte ce lundi 10955 points, soit 2635 points de marge sur son dauphin, qui n'est autre que sa victime en finale de l'Open d'Australie, Rafael Nadal. Les deux finalistes de Melbourne ont d'ailleurs fait le vide derrière eux. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, Djokovic peut regarder l'avenir avec sérénité. Il n'a que peu de points à défendre d'ici le début de l'été.
Dans les deux mois qui viennent d'abord. Il n'avait pas joué en février 2018 et avait été sorti d'entrée à Indian Wells et Miami. D'ici fin mars, il ne remettra en jeu que... vingt points, et 155 jusqu'au Masters 1000 de Madrid inclus. Il était ensuite monté en puissance (demi-finale à Rome, quart à Roland-Garros), avant d'entamer son second semestre de folie. Mais à titre de comparaison, jusqu'à Roland-Garros inclus, Djokovic doit défendre 875 points. Rafael Nadal ? 4680. Djoko peut vraiment voir venir.
Open d'Australie
Trois tests positifs, pétages de plombs, déprime : Paire, un an et demi de galère en 8 dates
IL Y A UNE HEURE

Novak Djokovic au service

Crédit: Getty Images

Federer paie l'addition

Troisième en arrivant à Melbourne, Roger Federer a perdu le dernier titre du Grand Chelem qu'il détenait. Sorti dès les huitièmes de finale en Australie, le Suisse lâche 1820 points dans l'affaire et recule de trois place. Il tombe non seulement du podium, qu'il n'avait plus quitté depuis l'été 2017, mais sort également du Top 5 pour la première fois depuis le mois de mars de la même année.
Et la glissade n'est peut-être pas terminée : l'an dernier, Federer, dans sa quête de la place de numéro un, s'était imposé à Rotterdam (500 points) puis avait atteint la finale à Indian Wells (600 points). Sa chute permet mécaniquement à Alexander Zverev (3e), Juan Martin Del Potro (4e) et Kevin Anderson (5e) de gagner chacun une place. L'autre grand perdant dans le Top 10 se nomme Marin Cilic. Le Croate, finaliste de "l'Australian" en 2018, n'a pas dépassé les huitièmes lui non plus. Il recule au 10e rang.

Roger Federer - Open Australie 2019

Crédit: Getty Images

La Next Gen cogne à la porte du Top 10

Pas de nouvel entrant dans le Top 10 après l'Open d'Australie. Mais cela pourrait arriver dans les prochaines semaines et ce même Top 10 pourrait alors prendre un petit coup de jeune. Karen Khachanov (11e), Stefanos Tsitsipas (12e) et Borna Coric (13e) piaffent d'impatience. Ils sont à 550 points ou moins de Cilic. Le principal bond est à mettre au crédit de Tsitsipas. Demi-finaliste du premier Grand Chelem de l'année, le Grec gagne trois places pour atteindre son meilleur classement. Il a moins de 300 points à défendre d'ici Barcelone, où il avait atteint la finale. Il serait étonnant de ne pas le voir intégrer les dix premiers au cours de ce printemps, voire avant.

Stefanos Tsitsipas - Open d'Australie 2019

Crédit: Getty Images

Pouille, un bonus qui tombe à pic

Il est un des grands bénéficiaires de cet Open d'Australie. Demi-finaliste surprise, Lucas Pouille a fait ingurgiter de grosses vitamines à son capital points. Il bondit de 14 places pour retrouver le Top 20. Le voilà 17e. C'est la plus grosse progression parmi les 70 premiers. Une aubaine, car le Nordiste va attaquer un mois de février qui aurait pu être celui de tous les dangers.
Vainqueur à Montpellier, finaliste à Marseille et à Dubaï, Pouille avait cumulé 700 points en février 2018. Soit environ 56% de son capital de l'année. Sa demie australienne lui a rapporté... 720 points. Un bonus qui tombe donc au meilleur moment et va lui permettre de jouer relativement sereinement dans les semaines qui viennent. Si Pouille est toujours dans le Top 20 ou à proximité fin février, il aura fait le plus dur : il n'aura plus que 545 points à défendre jusqu'à la fin de la saison.

Lucas Pouille

Crédit: Getty Images

A retenir aussi...

. Kyle Edmund et Hyeon Chung, demi-finalistes à Melbourne en 2018, subissent les deux plus gros gadins du jour dans le Top 50. Le Britannique recule de 15 rangs (29e), le Sud-Coréen de 25 (50e). Ils ont été sortis cette fois respectivement au 1er et 2e tours. Autre chute spectaculaire, celle de Tennys Sandgren (75e, -34) qui avait lui atteint les quarts en Australie l'an passé.
. Champagne pour eux. Voici les joueurs qui, dans le Top 50, connaissent ce lundi le nouveau meilleur classement de leur carrière : Stefanos Tsitsipas (12e), Alex De Minaur (28e), Frances Tiafoe (30e), Taylor Fritz (40e), Dusan Lajovic (42e) et Pierre-Hugues Herbert (44e).

Le Top 20 au 28/01

JoueurNationalitéPoints
1. Novak DjokovicSerbie10955
2. Rafael NadalEspagne8320
3. Alexander ZverevAllemagne6475
4. Juan Martin Del PotroArgentine5060
5. Kevin AndersonAfrique du Sud4845
6. Roger FedererSuisse4600
7. Kei NishikoriJapon4110
8. Dominic ThiemAutriche3960
9. John IsnerEtats-Unis3155
10. Marin CilicCroatie3140
11. Karen KhachanovRussie2880
12. Stefanos TsitsipasGrèce2805
13. Borna CoricCroatie2605
14. Milos RaonicCanada2250
15. Fabio FogniniItalie2225
16. Daniil MedvedevRussie2000
17. Lucas PouilleFrance1955
18. Roberto Bautista AgutEspagne1955
19. Marco CecchinatoItalie1870
20. Diego SchwartzmanArgentine1835
Open d'Australie
"Je suis le gars qui met la balle dans le court une fois de plus, je ne vais pas servir à 220"
IL Y A UNE HEURE
Open d'Australie
Le programme de samedi : Paire aura les honneurs de la Rod Laver Arena
IL Y A 2 HEURES