FEDCUP 2010 : Premier tour : France - Etats-Unis à Liévin.
NICOLAS ESCUDE, l’an passé, vous avez vécu votre première année en tant que capitaine de cette équipe de France. Qu’avez-vous retenu de cette campagne ?N.E : "Que ce n’était pas simple ! On a sauvé notre peau dans le Groupe Mondial en match de barrages face à la Slovaquie alors que l’on ne partait pas favoris. Sur cette semaine à Limoges, il y a eu ce supplément d’âme qu’apporte la Fed Cup, avec une « Amé » (NDLR : Amélie Mauresmo) qui a été royale tout au long du week-end. Cela a vraiment été un régal de travailler avec les filles.
Quelles joueuses avez-vous retenues pour la rencontre France – Etats-Unis, comptant pour le premier tour de la FedCup 2010 ?N.E : "Pour cette rencontre à Liévin, j’ai retenu Alizé Cornet, Julie Coin, Pauline Parmentier et Stéphanie Cohen-Aloro."
Fed Cup
Cornet: "Des émotions extraordinaires"
27/04/2009 À 11:00
Pouvez-vous nous expliquer ce choix ?N.E : "Comme le laisse apparaître cette liste, on va devoir une nouvelle fois se priver de certains de nos meilleurs éléments comme Marion Bartoli, Aravane Rezaï ou Virginie Razzano. Ce qui est bien dommage. Mais les joueuses les plus compétitives et les plus à même de diriger cette équipe de France sont donc les quatre noms que je viens de citer."
Quel bilan tirez-vous du début de saison de vos joueuses ?N.E : "Il n’est pas exceptionnel quant au nombre de victoires, hormis pour Aravane Rezaï qui a réalisé un beau parcours à Sydney. Pour les autres joueuses, il n’y a pas eu beaucoup de bons résultats, ni de confiance emmagasinée. Mais par rapport à ce que j’ai pu voir à Melbourne, c’est encourageant. J’ai vu des joueuses qui ont vraiment travaillé cet hiver, avec des jeux bien en place. Il n’y a pas forcément eu beaucoup de victoires, mais j’ai vu de belles choses."
Avec les départs en retraite de Nathalie Dechy et d’Amélie Mauresmo, l’équipe de France de FedCup a perdu ses principaux piliers. Pensez-vous que cette sélection, finalement assez inexpérimentée, pourra être compétitive dès cette année ?N.E : " J’ai sélectionné ces joueuses-là parce que je les estime compétitives. C’est vrai que les départs de Nathalie Dechy et d’Amélie Mauresmo vont créer un vide en Fed Cup, mais également sur le circuit. Elles ne sont pas forcément toutes inexpérimentées. Alizé Cornet a quand même une certaine expérience de la Fed Cup. Ces quatre filles-là sont soudées, elles s’entendent très bien. Sur ce premier tour, on va vraiment en avoir besoin. Je leur fais totalement confiance."
Enfin, avez-vous sélectionné une joueuse remplaçante ?
N.E : "Non, il n’y aura pas de joueuse remplaçante sur cette rencontre. C’est vrai que l’année dernière, je fonctionnais avec cinq joueuses. Sur ce premier tour qui est déjà capital, j’ai préféré restreindre le groupe au maximum pour avoir un état d’esprit et une cohésion encore plus importante. Prendre une cinquième joueuse et la laisser sur la touche alors que l’on est en début de saison et que l’on va jouer sur terre battue ne sert pas à grand-chose."
Fed Cup
La France, la souffrance et le maintien
27/04/2009 À 04:15
Fed Cup
"Escudé a pensé au double"
17/04/2011 À 15:38