Reuters

Indian Wells: Nadal qualifié sans jouer, mais marqué par le tremblement de terre

La grosse frayeur de Nadal
Par Eurosport

Le 11/03/2013 à 18:11Mis à jour Le 12/03/2013 à 08:26

Même s'il a gagné sans jouer, Rafael Nadal s'est fait une belle peur lundi. La terre a tremblé à Indian Wells et l'Espagnol n'est pas prêt de l'oublier. Roger Federer non plus.

Le retour sur dur de Rafael Nadal se fait décidément en douceur à Indian Wells. Après un premier tour sans encombre bouclé en deux manches contre l'Américain Ryan Harrison (7-6, 6-2), le numéro 5 mondial n'a pas eu à suer pour se hisser en huitièmes de finale lundi. Il a en effet bénéficié du forfait de son adversaire, Leonardo Mayer.

L'Argentin, souffrant du dos, n'a pu se présenter sur le court central, où les deux hommes étaient programmés en deuxième match. Nadal affrontera en huitièmes de finale Ernests Gulbis, vainqueur de l''Italien Andreas Seppi en trois sets et qui reste sur une impressionnante série de treize victoires consécutives, en comptant les qualifications et le tournoi de Delray Beach, où il s'est imposé, et son parcours actuel à Indian Wells, où il est également sorti des qualifs. Le Letton, 67e mondial, a notamment battu quatre joueurs du Top 25 durant sa belle série, qui l'a remis au devant de la scène après deux saison décevantes. "J'ai mis 24 ans à comprendre qu'il fallait travailler dur pour avoir des résultats", a récemment confié Gulbis.

"Quand la secousse a cessé, mes jambes tremblaient ."

S'il a donc économisé ses forces pour se qualifier, Rafael Nadal a néanmoins vécu son lot d'émotions au cours de cette journée. Le Majorquin a subi le premier tremblement de terre de sa vie quand le sud de la Californie a été secoué par un séisme de magnitude 4,7, et il a avoué avoir eu "très peur" de cette première expérience. "J'ai eu très peur, c'est le premier (séisme) de ma vie", a indiqué l'Espagnol en conférence de presse. "J'étais sur la table de massage en train de me préparer pour aller m'échauffer et la table s'est mise à bouger encore plus que tout le reste, a raconté Nadal. Quand la secousse a cessé, mes jambes tremblaient."

Un peu plus tard, Roger Federer a lui aussi confié ses impressions. "C'est le premier (tremblement de terre) que j'ai senti, a dit le Suisse après sa victoire expéditive au 3e tour sur le Croate Ivan Dodig (61 minutes). Les premières secondes, je ne savais pas trop ce qu'il se passait. J'ai couru dehors parce que je ne savais pas combien de temps ça allait durer. Dieu merci ma famille n'était pas dans la maison, ils étaient dehors. C'était assez effrayant pendant quelques secondes", a-t-il ajouté.

L'épicentre du tremblement de terre, qui n'a pas fait de victimes ni provoqué de dégâts majeurs, a été localisé près de la ville d'Anza, à seulement 50 km d'Indian Wells, dans le désert à l'Est de Los Angeles. La secousse, qui a eu lieu à 10h00 heure locale (18h à Paris), a aussi été ressentie dans les grandes villes de la côte, Los Angeles et San Diego. Indian Wells, une des villes touristiques de la vallée de Coachella, comme Palm Springs, est située à quelques kilomètres de la faille géologique de San Andreas, qui traverse la Californie du Nord au Sud.

0
0