Papy Lopez fait toujours de la résistance. Le vétéran espagnol est le seul quadragénaire en lice à Indian Wells (7-17 octobre) où il joue son 1er tour jeudi face à l'Américain Tommy Paul. Exemple de longévité sur le circuit à l'instar de Roger Federer (40 ans) ou d'Ivo Karlovic (42 ans), il va établir un nouveau record dans le désert californien en participant au 139e Masters 1000 de sa carrière, soit un de plus que son collègue star suisse. Une statistique d'autant plus impressionnante que Feliciano Lopez détient déjà la marque de référence du nombre de tournois du Grand Chelem disputés consécutivement (78).
Alors que le corps de Federer commence à faire des siennes, Lopez, lui, continue sa route sur le circuit. "Ce sont des petits cadeaux que le tennis me donne. Honnêtement je ne connaissais pas cette statistique. Ce n'est pas vraiment normal de continuer à jouer à 40 ans. Malheureusement, Roger a une blessure au genou. De mon côté, j'ai été assez chanceux de n'avoir jamais rien eu de sérieux. Je pense que je peux en être satisfait et heureux d'être toujours là", a-t-il réagi sur le site de l'ATP.
Indian Wells
Chutes, coups mal placés, ramasseurs pris pour cible : les moments les plus drôles de cette édition
19/10/2021 À 14:00
Je viens chercher des points pour finir l'année dans le Top 100 et jouer encore des Grands Chelems en 2022
Un bonheur d'autant plus inattendu qu'il ne pensait pas jouer Indian Wells. "Je ne m'y attendais parce que je n'étais pas directement qualifié (il y a quelques jours avant d'autres forfaits, NDLR) dans le grand tableau. En fait, j'étais même revenu chez moi (Madrid) depuis Boston (où il était remplaçant de l'équipe européenne à la Laver Cup, NDLR)." Mais ce simple record ne suffira pas au bonheur de l'Espagnol.
Bien que déjà directeur du Masters 1000 de Madrid et redescendu à la 108e place mondiale, Lopez n'a pas l'intention de tirer sa révérence comme vient de le faire par exemple l'Argentin Leonardo Mayer (34 ans). La passion du jeu et l'amour de la compétition sont encore trop forts pour y renoncer et l'intéressé n'est pas venu en Californie pour amuser la galerie. "Je viens chercher des points pour finir l'année dans le Top 100, et ainsi pouvoir encore entrer dans les tableaux de Grand Chelem l'année prochaine", a-t-il confié. Il aurait bien tort de ne pas tenter sa chance s'il en a les moyens. Non, l'heure de la retraite n'a pas encore sonné.
Indian Wells
Pourquoi Norrie est sorti de nulle part ou presque
18/10/2021 À 10:22
Indian Wells
Norrie : "Je ne sais pas vraiment encore ce qui m'arrive"
18/10/2021 À 05:38