Getty Images

Ivanisevic : "Djokovic fera tout pour reprendre le trône en 2020"

Ivanisevic : "Djokovic fera tout pour reprendre le trône en 2020"

Le 09/12/2019 à 16:06Mis à jour Le 09/12/2019 à 16:10

Alors que Novak Djokovic s’apprête déjà à reprendre l’entraînement, son coach Goran Ivanisevic s’est confié au quotidien serbe Zurnal sur son travail avec le numéro 2 mondial, la motivation de ce dernier pour la saison à venir et son programme dans les semaines à venir.

Pour lui, finir l’année numéro 2 mondial est un échec. Quasiment tous les joueurs du circuit rêveraient pourtant d’accrocher ne serait-ce qu’un titre du Grand Chelem à leur palmarès, et il a encore ajouté deux Majeurs, l’Open d’Australie et Wimbledon, à sa collection (16) en 2019. Mais Novak Djokovic, comme tous les champions de son niveau, n’est jamais vraiment satisfait. Après de courtes vacances, il est donc désormais déjà l’heure de se remettre au travail avec des objectifs très élevés, comme l’a confirmé son coach Goran Ivanisevic à nos confrères serbes du quotidien Zurnal.

"Nous reprenons l’entraînement le 9 décembre (ce lundi donc, ndlr) à Monte-Carlo, et le 16 nous nous rendons à Abu Dhabi pour une exhibition", a d’abord expliqué l’ex-champion croate. Ce début de programme n’a rien d’inhabituel pour le « Djoker » habitué à se rôder sans forcer au Mubadala World Tennis Championships où la liste des engagés ferait pâlir d’envie bien des tournois. Rafael Nadal, Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas, Gaël Monfils ou encore Hyeon Chung seront ainsi également de la partie.

Vidéo - Djokovic : "Dans l'ensemble, c'était une bonne saison"

00:29

Ivanisevic n'ira pas en Australie

Et le Serbe a déjà bien réparti les rôles pour la suite des opérations, histoire d’optimiser au maximum le travail en équipe et d’éviter peut-être les querelles intestines. "Ensuite, à partir de Noël à Dubaï, Marian Vajda prendra la direction des opérations et ira en Australie avec Novak. Novak ne veut avoir qu’un coach avec lui sur le circuit. Donc, nous nous sommes mis d’accord pour que Marian l’accompagne à l’Open d’Australie et à Roland-Garros, et que je prenne le relais à Wimbledon et à l’Us Open. On se répartira le travail de la même façon sur les autres tournois."

Djokovic, dans sa quête constante d’efficacité et d’excellence, espère par cette organisation tirer le meilleur de lui-même peut-être plus régulièrement qu’en 2019 où il avait notamment semblé moins concerné lors de la tournée américaine en mars, ainsi qu’en début de printemps sur terre battue. Il a aussi décidé de participer au tournoi d’Adélaïde, la semaine précédant l’Open d’Australie, bousculant ainsi ses habitudes. Car selon Ivanisevic, il n’a qu’une obsession : retrouver son statut de patron du circuit.

"Nous avons tous de grandes attentes. C’est toujours comme ça quand vous travaillez avec quelqu’un comme Novak. Il n’y a que les titres qui sont satisfaisants. Après avoir terminé la saison 2019 deuxième, il fera tout pour reprendre le trône en 2020", a ainsi assuré le Croate, toujours ébahi par la capacité de son poulain à trouver un niveau extrême de concentration sur le court. Avec la poussée des jeunes et la résistance de ses vieux rivaux Rafael Nadal et Roger Federer, l’année à venir devrait réserver bien des promesses. Plus que quelques semaines de patience et la folie du circuit reprendra.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0