Elle ne prendra pas part à la décision finale, mais sa voix est respectée et écoutée dans le monde du tennis. Judy Murray, ancienne capitaine de l'équipe de Fed Cup britannique, s'est exprimée sur la perspective d'une éventuelle reprise de la saison alors que l'US Open, prévu du 31 août au 13 septembre prochains, semble ne tenir qu'à un fil. La mère d'Andy et de Jamie a considéré samedi, au micro de la BBC, qu'il serait plus avisé de remettre les compteurs à zéro pour tout relancer en 2021.

Quatorzaine, vestiaires, nourriture... : pourquoi Zverev est sceptique face à la tenue de l'US Open

Roland-Garros
Kudla - Couacaud : le résumé
IL Y A UNE HEURE

"Certains joueurs ont pu s'entraîner et ont même commencé à jouer à huis clos beaucoup plus tôt que d'autres. Donc peut-être qu'ils auront un avantage si la saison reprend. Et ça dépend beaucoup du pays dans lequel vous vivez : tout le monde a des restrictions différentes pour voyager ou en ce qui concerne les mesures de quarantaine. Donc à mon avis, on devrait mettre 2020 de côté et repartir d'une feuille blanche en 2021. Ce serait plus juste pour tout le monde", a-t-elle ainsi considéré.

"Sans vaccin, tout le monde ne pourra pas reprendre"

Judy Murray rejoint aussi quelque peu l'argumentaire développé voici quelques mois désormais par Amélie Mauresmo via un tweet très remarqué à l'époque. "Jusqu'à ce qu'il y ait un vaccin, selon moi, tout le monde ne pourra pas reprendre", a-t-elle encore souligné. A noter qu'elle ne se fait pas ici l'avocate de ses fils qui reprendront, eux, la compétition dès la fin du mois de juin dans un tournoi réservé aux meilleurs Britanniques.

"Dans ce tournoi, il y aura un arbitre de chaise, mais probablement pas de juges de ligne, ni de ramasseurs de balles. Les joueurs auront leurs propres balles et leurs serviettes. Ce sera très différent mais je pense que tout le monde voit cet événement comme une opportunité de revenir sur le court et de donner aux gens quelque chose à voir à une période de l'année où ils auraient dû profiter du Queen's et de Wimbledon", a-t-elle conclu en référence à la "Battle of the Brits" organisée du 23 au 28 juin prochains au Centre national du tennis britannique à Roehampton (Londres).

Tennis
Rome - Simona Halep titrée après l'abandon de Karolina Pliskova
IL Y A UNE HEURE
WTA Rome
Un 3e titre d'affilée et la place de numéro 1 : Halep fait coup double à Rome
IL Y A 3 HEURES