Getty Images

Berrettini expéditif, Auger-Aliassime passe entre les gouttes

Berrettini expéditif, Auger-Aliassime passe entre les gouttes
Par Eurosport

Le 08/10/2019 à 11:24Mis à jour Le 08/10/2019 à 11:36

MASTERS 1000 SHANGHAI - Matteo Berrettini a bien lancé sa semaine en Chine. L'Italien, 13e joueur mondial, n'a pas fait de détails contre Jan-Lennard Struff mardi pour son entrée en lice (6-2, 6-1). Félix Auger-Aliassime l'a imité avec un peu plus de difficulté en profitant de l'abandon du Kazakhstanais Alexander Bublik (7-6, 4-0 ab.).

Matteo Berrettini n’est pas du genre à se laisser abattre. Eliminé d’entrée par Andy Murray à Pékin la semaine dernière, l’Italien s’est bien relancé mardi pour son entrée en lice dans le Masters 1000 de Shanghaï. Il n’a ainsi laissé aucune chance à l’Allemand Jan-Lennard Struff, 38e joueur mondial, balayé en deux sets (6-2, 6-1) et à peine plus d’une heure de jeu. Au 2e tour, il retrouvera la Chilien Cristian Garin, tombeur de Pablo Cuevas (6-1, 6-4).

Pour s'assurer une victoire tranquille, le 13e joueur mondial a extrêmement bien servi avec 78 % de premières balles, 6 aces pour aucune double faute. L'Italien n'a ainsi pas concédé son engagement, n'ayant à écarter que deux occasions de break. De l'autre côté du filet, Struff a payé son irrégularité au service (54 % de premières et 56 % seulement de points gagnés derrière) et s'est fait constamment agresser sur ses secondes (38 % de réussite derrière), perdant ainsi à cinq reprises sa mise en jeu.

Vidéo - Berrettini n'était pas là pour plaisanter et Struff en a fait les frais : le résumé de sa victoire

02:25

Auger-Aliassime se rassure

Plus tard dans la journée, Félix Auger-Aliassime a, lui aussi, réussi ses débuts dans le Masters 1000 chinois. Le jeune Canadien a pris le meilleur sur le Kazakhstanais Alexander Bublik (7-6, 4-0 ab.) qui a été contraint à l'abandon dans le deuxième set après un peu plus d'une heure et demie sur le court. Pour une place en huitième de finale, il défiera Stefanos Tsitsipas qu'il a toujours battu sur le circuit.

Un peu moins en confiance qu'en début de saison, Auger-Aliassime s'est toutefois fait peur. Alors qu'il menait 5-2 dans le premier set, il a vu Bublik enchaîner quatre jeux et servir pour virer en tête. Mais le Canadien a su débreaker puis s'offrir le tie-break dans la foulée, un tournant décisif puisqu'il s'est rapidement détaché dans le second acte avant que son adversaire ne renonce. Ce succès devrait lui faire du bien, mais la suite s'annonce autrement plus difficile contre le récent finaliste du tournoi de Pékin.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0