MASTERS 1000 CINCINNATI - Demi-finales

Roger Federer (SUI, 1) bat Andy Murray (GBR, 3) 6-2, 7-6.Prochain adversaire: Djokovic

Masters Cincinnati
Solide comme Federer
22/08/2009 À 06:04

On appelle ça une mise au point. A un peu plus d'une semaine du début de l'US Open, Roger Federer est venu rappeler que le patron, c'était toujours lui. Andy Murray, auréolé de son tout nouveau statut de dauphin du numéro un mondial suisse, n'a rien pu faire à Cincinnati. Le Britannique restait pourtant sur une série de 14 victoires sur dur. Mais Federer, inconstant depuis son retour sur le circuit la semaine dernière à Montréal, a sorti le grand jeu samedi. "Je n'ai pas laissé à Andy l'occasion de mettre en place son jeu, j'ai joué intelligemment et je me suis bien servi de ma première balle, se satisfait le Bâlois. J'ai fait les bons choix et je suis heureux d'où j'en suis en terme de jeu."

Federer s'est imposé 6-2, 7-6 (10/8) en 1 h 30 min, faisant preuve parfois de maestria, à l'image d'un smash en extension au timing parfait sur un lob pourtant excellent de l'Ecossais qui lui a permis de se procurer la balle de premier set. Après une première manche expédiée, il a su serrer le jeu dans le jeu décisif du second set pour éviter de s'embarquer dans une troisième manche incertaine. Murray a bénéficié de deux balles de set, écartées par le Suisse, particulièrement solide au service tout au long du match. Il n'a d'ailleurs pas concédé une seule balle de break de toute la partie, remportant 85% des points sur son engagement.

Un contraste saisissant avec Andy Murray, qui a d'ailleurs fini par offrir le match à son adversaire sur une double faute. " J'ai mal servi (malgré 8 aces) et mal retourné et contre Federer, ça ne pardonne pas, a confié Murray. J'ai eu deux longues semaines à Montréal et ici, avec neuf matches en 13-14 jours, je n'étais pas dans mon meilleur jour." Sans doute, mais l'Ecossais n'a pas justifié son statut de bête noire de Federer (6 victoires-2 défaites contre le Suisse avant samedi) alors que le numéro un mondial s'est souvent montré sous son meilleur jour, à la hauteur d'un joueur 15 fois vainqueur en Grand Chelem. Et d'un vrai patron. Plus que jamais.

Novak Djokovic (SER, 4) bat Rafael Nadal (ESP, 2) 6-1, 6-4
Prochain adversaire: Federer

Comme l'an passé, Novak Djokovic s'est qualifié pour la finale du Masters 1000 de Cincinnati en expédiant Rafael Nadal en demi-finale 6-1, 6-4. Le Serbe N.4 mondial affrontera le N.1 Roger Federer en finale. C'est la 7e finale ATP cette saison pour Djokovic, la 4e en Masters cette saison, qu'il s'offre en mettant fin à cinq défaites de suite face à l'Espagnol, vainqueur déjà 14 fois du Serbe dans sa carrière. Et comme l'an passé, Djokovic prive Nadal d'un nouveau record : celui d'être le seul tennisman à jouer les neuf finales de Masters 1000.

En 29 minutes de jeu, le Serbe emportait la première manche 6-1, avant de terminer la partie une heure plus tard. Absent en retour de service (33% de réussite), Nadal ne s'est procuré qu'une seule balle de break en 1h32 de jeu. "Je suis très content de la façon dont j'ai joué, assurait Nole qui a ravi 75% de points derrière ses premières balles. C'est l'un de mes meilleurs matches de la saison. Et cela vient à un moment parfait juste avant l'US Open." Face à Federer qui visera son 16e titre en Masters, Djokovic tentera de s'immiscer dans le club très fermé des vainqueurs de Masters cette saison, Nadal (Indian Wells, Monte-Carlo et Rome), Murray (Miami et Montréal) et Federer (Madrid) ne laissant que peu de miettes à la concurrence. Le Serbe tentera tout de même de compléter sa collection de titres de Masters sur dur, lui qui fut déjà vainqueur à Indian Wells, Miami et au Canada.

A SAVOIR :

Une semaine après avoir réuni les huit premiers joueurs mondiaux en quarts de finale à Montréal, le circuit ATP voit les quatre premiers joueurs mondiaux tous présents dans le dernier carré d'un tournoi ATP pour la première fois depuis le Masters de Monte-Carlo 2008 (*). A Cincinnati, cela ne s'était plus vu depuis une dizaine d'années avec, à l'époque, Pete Sampras (N.1 et vainqueur), Yevgueny Kafelnikov (N.2), Andre Agassi (N.3) et Patrick Rafter (N.4).

*NB: C'est la 13e fois en 25 ans que les quatre premiers mondiaux sont dans le dernier carré d'un tournoi ATP (en gras, les vainqueurs) :

. 2009 - ATP World Tour Masters 1000 Cincinnati (1 Federer, 2 Murray, 3 Nadal, 4 Djokovic)
. 2008 - ATP World Tour Masters 1000 Monte Carlo (1 Federer, 2 Nadal, 3 Djokovic, 4 Davydenko)
. 2006 - Roland Garros (1 Federer, 2 Nadal, 3 Nalbandian, 4 Ljubicic)
. 2005 - Australian Open (1 Federer, 2 Roddick, 3 Hewitt, 4 Safin)
. 2004 - Tennis Masters Cup-Houston (1 Roddick, 2 Federer, 3 Hewitt, 4 Safin)
. 1999 - ATP World Tour Masters 1000 Cincinnati (1 Sampras, 2 Kafelnikov, 3 Agassi 4 Rafter)
. 1993 - Wimbledon (1 Sampras, 2 Courier, 3 Edberg, 4 Becker)
. 1992 - US Open (1 Courier, 2 Edberg, 3 Sampras, 4 Chang)
. 1990 - ATP Tour World Championship-Frankfurt (1 Edberg, 2 Becker, 3 Lendl, 4 Agassi)
. 1989 - Masters (1 Lendl, 2 Becker, 3 Edberg, 4 McEnroe)
. 1986 - Masters (1 Lendl, 2 Becker, 3 Wilander, 4 Edberg)
. 1985 - US Open (1 McEnroe, 2 Lendl, 3 Wilander, 4 Connors)
. 1985 - Roland Garros (1 McEnroe, 2 Lendl, 3 Connors, 4 Wilander)

Masters Canada
La dernière marche
17/08/2009 À 09:30
Masters Cincinnati
Nalbandian continue
18/08/2010 À 06:14