Getty Images

Dominé par Goffin, Mannarino n'a pas pesé bien lourd

Dominé par Goffin, Mannarino n'a pas pesé bien lourd

Le 15/08/2019 à 20:16Mis à jour Le 15/08/2019 à 20:54

MASTERS CINCINNATI - Adrian Mannarino s'est arrêté en huitièmes de finale dans l'Ohio. Le Français a été éliminé en deux sets (7-6, 6-2) par David Goffin. Au prochain tour, le Belge sera opposé à la surprise du tournoi, le Japonais Nishioka.

La belle semaine d'Adrian Mannarino à Cincinnati a pris fin. Opposé à David Goffin, qu'il avait battu un peu plus tôt cette année à s'-Hertogenbosch, le Français n'a pas récidivé et s'est incliné en deux manches (7-6, 6-2), après 1h36 de jeu. Malgré deux balles de première manche obtenues dans le tie-break, et un premier set où il a tenu tête au 19e joueur mondial, Mannarino a fini par exploser face au Belge, qui rallie les quarts de finale du tournoi américain, où il affrontera le Japonais Yoshihito Nishioka.

A 31 ans, alors qu'il avait l'occasion d'égaler son meilleur résultat dans un Masters 1000 (quart de finale à Montréal en 2017), Adrian Mannarino pourra nourrir des regrets. Car malgré le score fleuve encaissé dans le deuxième set, il a fait trembler un Goffin en mode diesel ce jeudi dans l'Ohio. Premier à prendre le service de l'adversaire, le tricolore a d'abord montré de bonnes choses et souvent tenu l'échange. Mais le break obtenu à 2-1 par Mannarino a réveillé Goffin, qui s'est montré plus agressif, et dont les coups ont été tout de suite plus tranchants.

Quatre sur quatre pour Goffin

Il a tenu la dragée haute à Mannarino (29 coups gagnants à 13 au final), a su monter au filet pour conclure quand le jeu l'imposait (8/9), afin de revenir dans le match. Mais le Français ne s'est pas laissé faire, et a pu s'appuyer sur son service pour déstabiliser le Belge, et mener 6-4 dans le tie-break du premier set. Malheureusement pour lui, Goffin a haussé le ton quand il le fallait, et ses variations ont fini par faire craquer son opposant, frustré par le scénario de la rencontre.

Breaké d'entrée par la tête de série numéro 16 dans la deuxième manche, Mannarino a dès lors baissé les bras, et multiplié les fautes directes (27 en tout) ou les erreurs rocambolesques, comme ce smash tout fait qu'il a envoyé dans le filet à bout portant. De quoi faciliter la tâche du demi-finaliste de l'an dernier, qui a battu Mannarino pour la 4e fois en 4 rencontres sur dur. Goffin tentera de retrouver le dernier carré face au surprenant Nishioka, tombeur de Nishikori et De Minaur au deux derniers tours.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0