Getty Images

Stoppé par Medvedev, Paire s'arrête au 2e tour

Stoppé par Medvedev, Paire s'arrête au 2e tour
Par Eurosport

Le 14/08/2019 à 20:26Mis à jour Le 15/08/2019 à 00:51

MASTERS CINCINNATI - Benoît Paire a cédé en deux manches (7-6, 6-1) face à Daniil Medvedev, au 2e tour, mercredi. Accroché dans le premier set, le Russe a élevé son niveau ensuite et a surtout profité d'une baisse de régime de son adversaire, visiblement touché aux cervicales.

Benoît Paire n’a pas fait illusion pendant longtemps, au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati. Battu 7-6, 6-1 par le huitième joueur mondial Daniil Medvedev, le Français a fait appel au médecin à la fin du premier set, visiblement gêné par des douleurs aux cervicales. Une fin de premier set qui a sonné comme un tournant, tant la suite a été rapide. Paire n’aura finalement passé qu’une heure et dix-huit minutes sur le court. Medvedev, lui, affrontera au prochain tour Jan-Lennard Struff, tombeur de Stefanos Tsitsipas en trois sets.

Vidéo - Un set accroché et Paire a débranché

03:09

Tout avait bien commencé, pourtant, pour Benoît Paire. En début de match, il a même pris le service d’un Daniil Medvedev habituellement très efficace sur son engagement. Malheureusement, comme trop souvent, les bons points du Français ont suivi de grosses erreurs. Dans le jeu qui suivait son break, l’Avignonnais a vu son adversaire recoller. Alors que le Russe a fait dans cette première manche beaucoup de fautes directes, le Français en a fait davantage encore, avec en point d’orgue un tie-break perdu 7-2 et conclu par trois fautes directes.

Un set et puis c’est tout

La perte de cette manche a fait mal à Benoît Paire, pas aidé non plus par ses cervicales apparemment douloureuses, qui l’ont forcé à faire appel au médecin avant le deuxième set. Après ça, le Français n’a plus vu le jour, enchaînant les points en dilettante, souvent terminés par une faute directe ou une amortie mal sentie. Calme, peut-être même trop (il n’a balancé sa raquette "que" deux fois pendant le match), Paire a vu Medvedev enfiler les points comme des perles, faire le break dès le premier jeu du deuxième set et s’en aller très rapidement vers le gain de la manche.

C’est tout juste si le Français a été pris d’un sursaut d’orgueil pour ne pas laisser le Russe lui infliger un 6-0 pour terminer, mais ce n’était pas assez, loin de là, pour bousculer sur la durée un Medvedev en grande confiance, qui sort d’une finale face à Nadal à Montréal, où il a notamment battu Thiem et Khachanov. Au prochain tour, le n°8 mondial affrontera donc Jan-Lennard Struff, avant, peut-être, Roger Federer et Novak Djokovic, présents dans sa partie de tableau. Benoît Paire n’était qu’une mise en bouche.

(Robin Wattraint)

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0