Getty Images

Monfils a fait le show, et il a eu le dernier mot

Monfils a fait le show, et il a eu le dernier mot
Par Eurosport

Le 11/03/2018 à 21:53Mis à jour Le 11/03/2018 à 22:31

INDIAN WELLS - Gaël Monfils est sorti vainqueur d'un sacré combat avec John Isner dimanche à Indian Wells. Le Français a eu besoin de trois sets et plus de deux heures et demie de jeu (6-7, 7-6,7 -5) pour écarter l'Américain. Il affrontera Pierre-Hugues Herbert pour une place en huitièmes de finale.

Avec le bras. Avec la tête. Avec le coeur, aussi. Gaël Monfils a signé une belle victoire dimanche soir à Indian Wells. Solide à tous les niveaux, le Français a fini par prendre le dessus sur John Isner (6-7, 7-6, 7-5) pour se hisser en 16es de finale. Une sacrée baston, et un succès méritoire pour Monfils, qui n'a jamais lâché le morceau et ne s'est pas frustré face au grand serveur américain.

Symbole de son application et de son implication, Monfils a sauvé les sept balles de break auxquelles il a dû faire face contre la tête de série numéro 15, parfois à des moments très tendus. Notamment dans le troisième set. A 4-3 en faveur d'Isner, le Français s'est retrouvé mené 0-40. Mais il est revenu. Comme il est revenu deux jeux plus tard lorsque, à 30-40, Isner a bénéficié d'une nouvelle balle de break, cette fois sous forme de balle de match. C'était la septième, et ce fut la dernière en faveur de l'Américain.

Isner en manque de confiance

Comme toutes les autres, Monfils l'a sauvée. Et derrière, à 5-5, c'est lui qui a porté l'estocade pour réussir le seul et unique break de ce match, notamment avec un monstrueux retour de coup droit sur première balle, décoché dans un angle totalement improbable. Un des nombreux coups de la Monf' qui a soulevé l'enthousiasme du public californien, largement en soutien du Parisien, quand bien même il affrontait un Américain...

Ce break est venu au meilleur moment pour Gaël Monfils, qui a conclu dans la foulée sur un jeu de service bien maîtrisé. Avant ce dénouement épique, les deux joueurs avaient chacun remporté un set au jeu décisif. Le manque de confiance de John Isner, en panne de résultats ces derniers mois, a tout de même été criant tout au long de cette partie. Le Français, dont le début de saison est plutôt satisfaisant, a su en profiter.

La victoire de Gaël Monfils assure en tout cas d'ores et déjà la présence d'un Français en huitièmes de finale puisqu'il affrontera au prochain tour Pierre-Hugues Herbert, tombeur lui aussi d'une tête de série en la personne de Gilles Müller (6-3, 7-5).

0
0