M1000 MADRID - Huitièmes de finale
. Rafael Nadal s'est qualifié pour les quarts de finale du M1000 Madrid sans jouer ! Philipp Kohlschreiber, blessé à la jambe gauche, a déclaré forfait. Comme à Barcelone (Forfait de Nalbandian en quart), le N.1 mondial profite donc d'un coup de pouce du tableau. Lui qui avait un temps hésité à honorer cette première édition du tournoi, le voilà ravi. Après les critiques (la terre bleue, l'organisation un peu hésitante) il a fait dans le dithyrambe marketing la veille en conférence de presse : " Concernant les courts, je les trouve fantastiques, tout ici est spectaculaire. D'ailleurs je tiens à remercier la ville de Madrid pour ça, la ville, le public qui nous soutient toujours avec ferveur depuis de longues années. L'endroit est merveilleux, et j'espère que cela aidera Madrid a obtenir les Jeux Olympiques de 2016." On attend surtout de savoir comment va se comporter un des deux lointains outsiders du tournoi : Fernando Verdasco, vainqueur de Juan Monaco 7-5, 6-2. Comme à Rome cette année, l'Espagnol, 8e joueur mondial, affrontera le N.1 face à qui il n'a jamais gagné, pour une place en demi-finale.
. Roger Federer (SUI/N.2) bat James Blake (USA/N.14) 6-2, 6-4
Prochain adversaire : Roddick.
Masters Madrid
Djokovic prône une réforme
14/05/2009 À 07:15
Deux sets, c'est tout. Roger Federer n'a pas eu besoin d'évoluer à un niveau stratosphérique pour prendre l'ascendant sur l'Américain James Blake. Trop pressé et certainement marqué par son combat face à Ivo Karlovic la veille, Blake manque de timing pour faire la différence sur terre battue. Federer n'a pas très bien servi au premier set, il a commis quelques erreurs sur des coups frappés latéralement, mais il est resté largement maître de la situation. Aucun enseignement à tirer de ce match pour le Suisse sinon la certitude d'avoir un niveau de jeu moyen plus élevé que celui de la majorité des joueurs du top 20.
Au prochain tour, le Suisse retrouvera pour la 20e fois sur le circuit ATP Andy Roddick, bénéficiaire comme Nadal de l'abandon de son adversaire du jour, Nikolay Davydenko, en raison d'une blessure à la jambe gauche. "Je suis très excité, affirme Federer. Pas seulement parce que je l'ai affronté tellement de fois mais aussi et surtout parce que c'est la première fois que je le joue sur terre. Andy peut gagner les matches sur cette surface juste parce que son service a plus d'effet sur terre. J'ai eu beaucoup de succès face à Andy (17 victoires pour 2 défaites, NDLR) et j'espère pouvoir continuer comme ça face à lui également sur terre."
. Novak Djokovic (SER/N.3) bat Andreas Seppi (ITA) 6-4, 6-4
Prochain adversaire: Ljubicic
Novak Djokovic est un joueur fatigué. Ereinté après des semaines à jouer quatre finales ATP de suite entre Miami et Belgrade, avec un dernier titre gagné dans son pays natal la semaine dernière, le Serbe tient son 4e rang mondial avec volonté. Face à Andrea Seppi qu'il a éliminé en trois manches samedi en demi-finale du tournoi serbe, Djokovic n'a eu recours qu'à deux sets pour battre de nouveau l'Italien, 36e mondial. 11 balles de break ont été nécessaires à Nole pour faire la différence. Pourtant il n'en a converti que trois. Suffisant toutefois pour rallier les quarts de finale d'un tournoi ATP pour la 10e fois de suite cette saison.
. Andy Murray (GBR/N.4) bat Tommy Robredo (ESP/N.16) 7-5, 6-1
Prochain adversaire : Del Potro.
Juan Martin Del Potro (ARG/N.5) bat Stanislas Wawrinka (SUI/N.11) 4-6, 6-4, 6-4
Un gros début de match, et une domination non contestée pour finir pour, vainqueur de à Madrid. L'Ecossais, coaché par Alex Corretja, est, comme Roger Federer, déjà nettement au-dessus de la moyenne des joueurs concernés par la terre battue. Tommy Robredo fait partie des "clients naturels" sur cette surface. Ces joueurs qui aiment le tempo, qui n'ont pas peur d'essuyer les bâches, ni de labourer le court. Ce qui est remarquable ce jeudi, c'est de voir avec quelle facilité Andy Murray a accepté de courir après la balle avant de mettre une pression constante dans ses frappes. C'est une montée en puissance qui rappelle tout simplement celle de Nadal. Puissant au service, Murray a gagné en moyenne 20% de points de plus sur ses deux engagements que Robredo.
En fond de court, il n'y a avait plus que lui dans la seconde manche. C'est efficace sans être éblouissant, mais on peut s'attendre à voir d'autres tours de magie sortir de la "Boîte" de Murray. "Je suis très content d'avoir battu Tommy Robredo. Il est arrivé plusieurs fois en deuxième semaine à Roland Garros, évidemment ce n'est pas le niveau de Nadal mais il donne du fil à retordre à ses adversaires. Au début, il a commencé à très bien jouer et c'est pour ça que cette victoire est importante pour moi."
Masters Madrid
Nadal : "Je ne me projette pas"
10/05/2009 À 07:30
Masters Madrid
Tsonga en 8es
03/05/2011 À 13:30