Tsonga chute, Chardy passe

Tsonga chute, Chardy passe
Par Eurosport

Le 12/05/2009 à 17:30Mis à jour

Jo-Wilfried Tsonga a eu sa chance mais il l'a laissé passée face à Ivan Ljubicic (6-4, 7-5) au 2e tour Madrid. Mathieu, malade, a abandonné devant Fognini et Benneteau a perdu devant Karlovic. Reste Chardy, qui a sorti Acasuso (6-3, 6-2) et Simon, qui jouera demain. Federer, puis Murray sont passés.

M1000 MADRID

. 1er tour: Jérémy Chardy (FRA) bat Jose Acasuso (ARG) 6-3, 6-2
Prochain adversaire : Wawrinka.

Trois jours après sa défaite en demi-finale du tournoi de Munich, Jérémy Chardy a fait une bonne entrée à Madrid. En Allemagne que le Palois avait trouvé ses repères sur terre battue, à Madrid, il a dû s'adapter à de nouvelles conditions (altitude et faux-rebonds) pour dominer l'Argentin Jose Acasuso, loin de son meilleur niveau (demi-finaliste à Hambourg en 2006). "Pour mon match, j'avais tendu un peu plus ma raquette (à 27 kg) pour pouvoir me libérer davantage. J'étais très concentré sur mes schémas de jeu. Je ne voulais pas jouer des coups définitifs, prendre beaucoup de marge et continuer à gagner les jeux sans prendre trop de risques pour me mettre en confiance", a-t-il expliqué selon les propos recueillis par lequipe.fr. Roland-Garros est à l'horizon et cette confiance est précieuse.

S'il réussit un bon tournoi à Madrid, il pourrait même arriver tête de série Porte d'Auteuil. Un défi qui ne l'obsède pas. Tête de série ou pas, "l'envie", il l'aura. Ce qui importe aujourd'hui, c'est de trouver les bons réglages : "La principale adaptation que je dois apporter se situe dans la construction du point. Il faut reprendre l'habitude de construire davantage, de jouer avec plus de marge et d'attaquer sur une bonne balle pour enchaîner au filet. Je dois également varier davantage au service car le service à plat est plus facile à retourner sur terre. Dans mon jeu, j'ai toujours envie de prendre l'ascendant le plus vite possible et de créer du jeu tout le temps. Quand j'arrive sur terre, la balle revient davantage. Parfois je vais monter un peu trop ou je vais tenter un peu trop en coup droit." Le point d'équilibre entre les coups d'attaque et le timing de l'échange est difficile à trouver pour des joueurs portés vers l'avant comme Chardy ou Tsonga... Le passage par Madrid leur donnera de précieux renseignements.

. 2e tour : Ivan Ljubicic (CRO) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.9) 6-4, 7-5
Prochain adversaire : Simon ou Fognini.

Sur terre battue, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas une marge de sécurité très grande. Face à Ivan Ljubicic, le Français n'a pas réussi à remporter le deuxième match suir terre depuis un an après son match sérieux face à Safin la veille. Le problème ? L'excellent service d'Ivan Ljubicic au premier set, et une curieuse déconcentration dans la deuxième manche.

Les deux joueurs ayant des gabarits plutôt lourds, ont misé sur la puissance. Ljubicic aime distribuer, Tsonga aime percuter. Sur un terrain assez lourd lui-même, ils ont joué leur rôle sans briller. Le Croate, avec de meilleurs appuis, et 73% de premières balles, a tout écrasé sur son passage lors de la première manche (break à 3-1)... Avant de perdre le fil de son jeu en début de seconde. Tsonga s'applique, remet de l'ordre dans ses premières, et prend le service de son adversaire grâce à ses premières balles de break du match.

A 3-0, il rate même une balle de 4-0 sur le service de Ljubicic. A 5-3, il enchaîne premières balles forcées et coups boisés du fond de court. Ivan le terrible revient, sauve deux balles de break à 5-6 et conclut d'une énième première balle, profondément slicée sur le revers du Français. Couvert de terre, après une glissade sur un court trop bosselé pour être à la hauteur de l'événement, Tsonga a encore une fois, comme lors de son match face à Gasquet à Rome, montré des signes d'énervement qui traduise l'effort d'adaptation qu'il lui reste à fournir. Sur terre, l'énergie doit composer avec la patience. Et Tsonga, c'est tout à son honneur, veut aller très vite. A revoir à Roland-Garros, sur des courts certainement plus rapides et plus lisses.

. 2e tour : Roger Federer (SUI/N.2) bat Robin Soderling (SUE) 6-1, 7-5
Prochain adversaire : Blake ou Karlovic.

. 2e tour : Andy Murray (GBR/N.4) bat Simone Bolelli (ITA) 7-6 (11/9), 6-4
Prochain adversaire : Robredo.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0