Getty Images

Masters Madrid : Alexander Zverev sacré après sa victoire en finale contre Dominic Thiem (6-4, 6-4)

Zverev, comme un grand

Le 13/05/2018 à 20:02Mis à jour Le 13/05/2018 à 20:48

MASTERS MADRID - Alexander Zverev a mis fin de manière brutale ce dimanche au magnifique parcours en Espagne de Dominic Thiem (6-4, 6-4). Tombeur de Rafael Nadal en quart de finale, l'Autrichien n'est cette fois pas parvenu à livrer son meilleur tennis. Et l'Allemand en a parfaitement profité en dominant l'intégralité de la partie. Et en s'adjugeant le troisième Masters 1000 de sa carrière.

Trop solide. Alexander Zverev s'est imposé assez facilement contre Dominic Thiem dimanche soir en finale du tournoi de Madrid (6-4, 6-4). C'est la troisième victoire en Masters 1000 pour l'Allemand qui en est à 18 sets remportés d'affilée. Thiem coince, lui, toujours à ce stade puisque comme l'année dernière face à Nadal, il s'incline aux portes du sacre. A 21 ans, Zverev confirme qu'il est plus que jamais un cador en Masters 1000, il ne lui reste plus qu'à passer un cap en Grand Chelem.

Il est de trois ans son cadet et pourtant il a semblé avoir des années d'expérience en plus. Alexander Zverev a éteint Thiem lors de cette finale madrilène. Dès l'entame, on a senti l'Autrichien crispé. Zverev était, quant à lui, très sûr de ses forces. En témoigne son choix de laisser le service à son adversaire après avoir gagné le tirage au sort. Décision payante : deux fautes grossières et une double-faute plus tard, l'Allemand breakait déjà (1-0).

Zverev intouchable sur son service

La suite a ressemblé à une formalité, comme tout au long de la semaine de Zverev. Jamais breaké lors de ses quatre matches avant la finale, l'Allemand ne l'a pas non plus été aujourd'hui. Mieux encore, il n'a eu à écarter une seule balle de break dimanche et n'en a concédé qu'une seule pendant le tournoi ! Et le peu de fois où Zverev a été en danger, il a serré le jeu à coups de services gagnants. Comme dans la première manche à 5-4, 0-30, où il a ensuite gagné six points d'affilée, sans paraître stressé par la situation.

En face, Thiem a cruellement manqué de précision pour inquiéter son adversaire. Ses trous d'air en début de sets étaient beaucoup trop importants pour espérer l'emporter. Comme dans la première manche, il a laissé filer sa mise en jeu dès l'entame du second set (6-4, 1-0). Un petit regain de force lui a permis d'emmener Zverev à égalité sur son service, mais rien de plus. Quand ça revient sur tous ses coups comme aujourd'hui, Thiem a besoin d'être à son meilleur niveau pour s'envoler. Contre Nadal, ses missiles étaient dedans, pas aujourd'hui.

Une semaine à peine après son titre à Munich, Zverev s'installe donc tranquillement en outsider avant Roland Garros. Mais il n'a pour l'instant toujours pas passé le stade des huitièmes en Grand Chelem. C'est peut-être pour cette année.

0
0