Tennis
Masters Madrid

Federer : "J'adorerais rejouer contre Nadal sur terre"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Roger Federer - Madrid 2019

Crédit: Getty Images

ParGuillaume Maillard-Pacini
08/05/2019 à 07:45 | Mis à jour 08/05/2019 à 07:54
@guillaumemp

MASTERS 1000 MADRID - Solide vainqueur de Richard Gasquet (6-2, 6-3), Roger Federer a parfaitement négocié son retour sur terre battue. Satisfait de sa prestation, le Suisse reprend doucement mais sûrement "ses marques". Et sa confiance, au point d'espérer croiser Rafael Nadal sur terre battue le plus vite possible. Histoire de savoir vraiment où il en est.

Après plus de trois ans d'absence sur terre battue, Roger Federer y a fait (enfin) son grand retour, mardi soir. Et quel retour ! En 52 minutes chrono, le Suisse a littéralement expédié Richard Gasquet (6-2, 6-3) pour facilement rejoindre les 8es de finale du tournoi madrilène.

"Je suis content. C’est une bonne façon de reprendre ses marques. C'est bien, c'est positif, mais je ne vais pas exagérer non plus (sur les enseignements de ce premier match), je pense que le deuxième match va m'apporter beaucoup plus d'informations", a-t-il confié après la rencontre.

Masters Madrid

Pour son retour sur l'ocre, Federer a vite retrouvé ses sensations

07/05/2019 À 18:59
La terre ne m'a pas trop manqué, Roland-Garros davantage

Toujours très classe, Roger Federer a également eu un mot pour Richard Gasquet, de retour après trois mois d'absence. "Je pense que Richard a peut-être aussi un peu souffert de son match de lundi soir (contre Davidovich Fokina), donc c'était agréable de le revoir après tant de mois d'absence", explique-t-il. "Le public a été merveilleux. Je pense que, en Espagne, j'ai été bien accueilli ces dix dernières années", confie le troisième mondial, qui a "apprécié" l'ambiance sur le court.

Alors, la terre battue a-t-elle manqué à Federer ? "Pas trop honnêtement. Cela m'avait manqué en 2016, parce que j'étais à Paris, j'avais vraiment tout essayé pour être en forme et c'était une période très frustrante. Ici, j'avais dû déclarer forfait parce que mon genou était enflé, et après je m'étais bloqué le dos pour couronner le tout, c'est peut-être là que jouer Roland-Garros m'a manqué le plus", répond-il.

Si j'avais encore fait l'impasse sur la terre battue, ça n'aurait pas été la bonne décision

"La saison suivante, c'était une décision pour la longévité de ma carrière, ma santé et ma famille, poursuit Federer. Et la saison dernière, je me suis dit: 'Cela a tellement bien fonctionné en 2017, faisons la même chose en 2018'. Et ça ne m'a pas vraiment manqué parce que j'ai profité d'être à la maison. Cette année, si j'avais encore fait l'impasse sur la terre battue, ça n'aurait pas été la bonne décision, que je l'aurais toujours regretté parce que mon problème de genou, qui avait joué un peu dans la décision en 2017, est loin maintenant."

Désormais, tout le monde attend d'éventuelles retrouvailles entre Federer et Nadal... "J'apprécie d'être de retour sur terre battue, ça me fait plaisir. J'adorerais rejouer contre Rafa sur terre battue, même si je sais que c'est un défi difficile. Si je disais que je ne veux pas l'affronter sur terre battue, alors j'aurais fait une erreur en choisissant de rejouer dessus, parce qu'il en est la référence pour tous les joueurs", avoue le Suisse.

De son côté, Richard Gasquet a été impressionné par le niveau de son adversaire. "Il peut sans aucun doute gagner le tournoi. La surface est presque plus rapide qu’un court en dur, il y a l’altitude, il a tout pour bien jouer ici. On parle de Federer. Il a joué toute sa vie sur terre battue ! A Roland-Garros, il peut sans aucun doute se retrouver en demi-finale", assure le Français. La réponse d'ici trois bonnes semaines...

Tennis

Djokovic sur son côté mal-aimé : "C’est juste dû à la grandeur de Federer et Nadal"

18/04/2020 À 18:21
Dans le même sujet
TennisMasters MadridRoger FedererRichard Gasquet
Partager avec
Copier
Partager cet article