AFP

Jarkko Nieminen et Bernard Tomic ont joué en 28'20" le match le plus rapide de l'histoire du circuit

Nieminen et Tomic ont joué en 28'20" le match le plus rapide de l'histoire

Le 20/03/2014 à 22:05Mis à jour Le 21/03/2014 à 08:07

Jarkko Nieminen restera dans l'histoire du tennis : jeudi au premier tour du Masters 1000 de Miami, il a expédié Bernard Tomic 6-0, 6-1, en 28'20" à l'issue du match ATP le plus rapide de tous les temps.

Jusqu’ici, Jarkko Nieminen ne défrayait pas la chronique tennistique du haut de son quarantième rang mondial. Avec deux tournois à son palmarès ATP, à Auckland en 2006 et à Sydney en 2012, il restait une exception venue de cette Finlande pas vraiment réputée pour sa production de champions.

Jeudi, pourtant, le natif de Masku est sorti de sa discrétion à 32 ans, de façon spectaculaire en expédiant l’Australien Bernard Tomic, 6-0, 6-1 au premier tour du Masters 1000 de Miami, aux Etats-Unis. Le score en soi n'a rien de rare, mais la durée est inédite : en pliant l’affaire en 28 minutes et 20 secondes, il est officiellement devenu le vainqueur du match le plus rapide de l'histoire de l'ATP. Le garçon n'a pas fait dans la demi-mesure : dans la première manche, il n'a laissé que trois points à son adversaire, 74e mondial.

23 Nieminen-Tomic = 1 Isner-Mahut

Bernard Tomic n'était plus apparu sur un court depuis son abandon à l'Open d'Australie, en janvier dernier. Juste après, il avait subi une intervention chirurgicale à une hanche. "C'était mon premier match depuis mon opération, ce match fait partie de ma rééducation", a-t-il expliqué. "Je ne suis pas déçu, il faut juste que je continue à travailler et améliorer mon tennis".

Le précédent match le plus furtif était le fait de Greg Rusedski et Carsten Arriens, à Sydney en 1996. Le Britannique l'avait emporté 6-0, 6-0 contre l’Allemand, en 29 minutes.

Pour la petite histoire, il faudrait reproduire 23 fois de suite la rencontre entre Jarkko Nieminen et Bernard Tomic pour atteindre la durée de la partie la plus longue jamais vue, jouée par John Isner et Nicolas Mahut au premier tour de Wimbledon en 2010. L'Américain et le Français avaient joué pendant 11 heures et 5 minutes pour se départager (70-68 au 5e set).

0
0