8 comme... sa série de titres à Monte Carlo

En arrivant à Monte-Carlo cette semaine, Nadal n'aura certainement pas oublié qu'il n'a plus gagné en Principauté depuis 2012. Une disette à peine croyable quand on sait qu'il a remporté ce tournoi huit années de rang, de 2005 à 2012. Cette série victorieuse est tout simplement inédite dans l'histoire du tennis. Non pas seulement à Monte-Carlo ou sur terre battue, mais tous tournois et toutes époques confondus.
Jamais, en dehors de Nadal à Monte-Carlo, un joueur n'a gagné huit fois de suite le même tournoi. Y compris si l'on tient compte des résultats dans les tournois professionnels jusqu'à l'avènement de l'ère Open en 1968. Derrière, ils sont cinq à avoir aligné sept titres, dont Richard Sears à l'US Open de 1881 à 1887, mais sous le régime du Challenge Round (le tenant n'avait qu'un match à gagner face à un challenger pour conserver son titre). Le plus récent date... d'un demi-siècle, avec les sept titres de Ken Rosewall dans le French Pro Championship (1960-66). Et Nadal a réussi cet exploit dans un Masters 1000, catégorie extrêmement relevée.
Masters Monte Carlo
Les 5 chiffres qui illustrent l'hégémonie actuelle de Djokovic
20/04/2015 À 09:52
VictoiresJoueurTournoiPériode
8Rafael NadalMonte-Carlo2005-2012
7Richard SearsUS Open1881-1887
Lawrence DohertyNice1900-1906
Ken RosewallFrench Pro Championship1960-1966
Pancho GonzalesU.S. Pro Championships1953-1959
Eric SturgessOpen d'Afrique du Sud1948-1954
6William RenshawWimbledon1881-1886
Lawrence DohertyBritish Covered Court Championships 1901-1906
James Cecil ParkeIrish Championship1908-1913
Bill TildenUS Open1920-1925
Bill TildenU.S. Championships sur terre1922-1927
Jean BorotraBritish Championships indoor1926-1931
Guillermo VilasBuenos Aires1973-1977 (2 éditions en 77)

9 comme... ses titres à Roland-Garros

Impossible, évidemment, de passer à côté de celle-ci. En remportant d'ores et déjà à neuf reprises les Internationaux de France, Rafael Nadal a écrit une page d'histoire du tennis qui semblait absolument irréalisable. Jusqu'à son avènement, aucun joueur n'avait gagné plus de sept fois un même tournoi du Grand Chelem. A Roland-Garros, le record était bloqué à six titres depuis le dernier sacre de Bjorn Borg en 1981.
Nadal a repoussé des limites et des frontières que l'on pensait indépassables et il faudra sûrement du temps afin que chacun mesure bien la nature du bilan ahurissant du Majorquin sur la terre battue parisienne. Et ce n'est peut-être pas fini. Mais, même s'il devait s'arrêter à neuf titres, il s'agit déjà d'un total extravagant. Mesurons bien que des champions de la trempe de Lendl, McEnroe, Connors, Newcombe, Wilander, Becker, Edberg ou encore Djokovic n'ont pas atteint ce chiffre sur l'ensemble des quatre levées du Grand Chelem.

19 comme... ses victoires en Masters 1000 sur terre

Si Nadal détient le record de titres (27) en Masters 1000, il le doit en très grande partie à sa suprématie terrienne puisqu'il a remporté 19 tournois dans cette catégorie sur terre battue: 8 à Monte-Carlo, 7 à Rome, 1 à Hambourg et 3 à Madrid. Même en mettant de côté ses titres à Montréal/Toronto, Cincinnati, Madrid (indoor) ou Indian Wells, il ne serait pas si loin de Djokovic (22) et Federer (23). Rien qu'avec son bilan sur terre. C'est plus, par exemple, qu'Agassi (17) ou Sampras (11) dans cette catégorie de tournois, toutes surfaces confondues.

Rafael Nadal après son 8e titre de rang à Monaco en 2012.

Crédit: Panoramic

25 comme... Son nombre de défaites en carrière sur terre

Dans toute sa carrière, Rafael Nadal n'a perdu que 25 matches sur terre battue. 25 matches en 13 ans de carrière et 350 rencontres, soit un pourcentage de 92,3% de victoire sur cette surface. Et encore. On parle ici de l'ensemble de sa carrière. Or, quasiment la moitié de ses défaites (12) est antérieure à son premier sacre à Roland-Garros en juin 2005. Depuis près de 10 ans, Nadal n'a donc perdu que 13 rencontres sur terre, avec une période exceptionnelle sur cinq saisons : de 2006 à 2010, il n'a lâché que 4 matches sur 131. Depuis 2003, il n'a jamais concédé plus de trois défaites en une saison (en 2004 et 2014). Il a en revanche concédé presque autant de défaites depuis deux ans (6) que sur la période 2006-2012 (7).
https://i.eurosport.com/2015/04/13/1455768.png

46 comme… son nombre de tournois gagnés sur terre

En s'imposant en finale face à Juan Monaco au mois de février à Buenos Aires, Nadal a obtenu le 46e titre de sa carrière sur terre. 46, ce n'est pas encore tout à fait le record absolu en la matière. Le gaucher de Manacor reste à trois longueurs de Guillermo Vilas, véritable glouton de l'ocre dans les années 70-80, et dont le record paraissait inaccessible.
Sauf catastrophe, Rafa devrait le rejoindre et le dépasser. Peut-être même dès ce printemps 2015. Nadal n'a encore que 28 ans. Pour bien comprendre ce que représentent ces 46 titres, sachez que si l'on cumule le nombre de titres sur terre des neuf autres membres de l'actuel Top 10 au classement ATP, on arrive à un total de… 39 tournois gagnés. Dans le même ordre d'idées, Djokovic a gagné autant de titres dans sa carrière sur terre battue que... Nadal à Roland-Garros.
https://i.eurosport.com/2015/04/13/1455751.png

64,3 comme… Son pourcentage de tournois gagnés sur terre

Quand Nadal se présente dans le tableau d'un tournoi sur terre battue, il le quitte en vainqueur en moyenne deux fois sur trois. Le Majorquin a remporté 46 titres sur sa surface fétiche en 72 tournois (soit 64,3%). Mais là encore, il convient de distinguer l'avant et l'après Roland-Garros 2005. A ses débuts, Rafa a joué 12 tournois, de 2002 à 2004. Pour un seul titre. Il a donc gagné 45 des 60 tournois suivants sur terre, ce qui porte son pourcentage de titres à 75% sur la période 2005-2015. Il a même atteint la finale de 48 des 54 derniers tournois sur terre qu'il a disputés. Sidérant.

Rafael Nadal le jour de son 9e titre à Roland-Garros, en 2014.

Crédit: Imago

81 comme... Son record de victoires consécutives sur terre

Lorsqu'il s'est imposé face à Rafael Nadal le 9 avril 2005 en quarts de finale du tournoi de Valence, Igor Andreev n'imaginait sans doute pas qu'il faudrait attendre plus de deux ans pour lui trouver un successeur. Après sa défaite face au Russe, l'Espagnol a en effet enchainé 81 victoires sur terre battue. Série débutée face à Gaël Monfils au premier tour du tournoi de Monte-Carlo 2005, et achevée lors de sa défaite face à Roger Federer en finale à Hambourg en mai 2007. C'est la plus longue série d'invincibilité sur une même surface dans l'histoire du tennis.

98,9 comme… Son pourcentage de victoires sur terre en trois sets gagnants

De toutes, voilà peut-être la statistique la plus invraisemblable de toutes. Depuis le début de sa carrière, Rafael Nadal a disputé 91 matches au meilleur des cinq sets sur terre battue. Il en a perdu un. Un seul. Son huitième de finale contre Robin Söderling, à Roland-Garros, en 2009. Il est sorti vainqueur des 90 autres. Soit 98,9% de victoires.
Outre son bilan remarquable à Paris (66-1), il a également remporté 17 matches de Coupe Davis sur 17 sur l'ocre, quatre finales de Masters 1000 sur quatre (du temps où elles se jouaient en cinq sets) et trois sur trois finales en ATP 500.
Autant dire que, s'il est possible de battre Nadal sur terre en deux sets, en gagner trois face à lui dans un même match relève de la mission quasi impossible. Novak Djokovic peut en témoigner : dans les matches en deux sets gagnants, sur terre, il n'est mené "que" 7-4 face à Nadal. Mais au meilleur des cinq sets, c'est une boucherie : 7-0 pour l'Espagnol.
La défaite de Nadal face à Soderling en 2009
Masters Monte Carlo
Djokovic: "Gagner sans la manière est parfois nécessaire"
19/04/2015 À 21:12
Masters Monte Carlo
Imperturbable, Djokovic poursuit sa moisson historique
19/04/2015 À 16:33