Getty Images

Masters 1000 Monte-Carlo - Simon s'offre Mannarino, Pouille et Paire sortis d'entrée

Pouille et Paire sortis d'entrée, Simon plus fort que Mannarino

Le 17/04/2018 à 13:30Mis à jour Le 17/04/2018 à 17:23

MASTERS 1000 MONTE-CARLO - Dans le premier duel franco-français de cette journée monégasque, Gilles Simon s'est imposé en trois sets face à son compatriote Adrian Mannarino (6-3, 4-6, 6-2), le tout en 2h22. Un peu plus tard, Benoît Paire a chuté face à Feliciano Lopez (7-5, 6-7, 4-6). Même chose pour Lucas Pouille, qui n'a pas passé le cut face à Mischa Zverev.

Battu par Richard Gasquet samedi dernier en quart de finale du tournoi de Marrakech, Gilles Simon était déjà de retour sur l'ocre ce mardi à Monte-Carlo, à la faveur d'une wild-card. Mais cette fois, le Niçois est sorti vainqueur de son duel franco-français en s'imposant en trois sets face à Adrian Mannarino 6-3, 4-6, 6-2.

    "C'était un match accroché, j'étais un tout petit peu au-dessus de lui", a réagi à chaud Gilles Simon au micro de Canal + Sport à l'issue de sa première victoire, en trois affrontements, face à son compatriote gaucher. Très bon en défense et plus costaud mentalement sur les points importants, le 69e mondial regrettait même de ne pas avoir plié le match plus tôt, lui qui menait 6-3, 4-1. "Les échanges étaient longs, c'était fatigant. Il a élevé son niveau, moi j'en ai mis peut-être un peu moins", a-t-il analysé.

    Pouille et Paire encore trop justes

    Mais après avoir concédé la deuxième manche, Simon s'est remis à l'endroit dans le troisième pour s'imposer finalement assez logiquement 6-3, 4-6, 6-2 dans un match décousu (12 breaks au total). Au deuxième tour, Simon se mesurera au puissant service de l'espoir russe Karen Khachanov (21 ans, 38e).

    Un peu plus tard, Benoît Paire est passé tout près d'un joli résultat face à Feliciano Lopez (30e à l'ATP). Le Français, 48e joueur mondial, avait même remporté la première manche 7-5 mais il a subi le retour de l'Espagnol lors la deuxième, perdue au tie-break (7/5). Sorti d'entrée lors du dernier tournoi ATP 250 de Marrakech, Benoît Paire s'est accroché lors de l'ultime set pour ne pas revivre ce scénario. Il a même sauvé quatre balles de match à 5-4 pour tenter de rester en vie. En vain. Lopez l'a finalement emporté (7-5, 6-7, 4-6) et il défiera son compatriote Roberto Bautista-Agut pour une place en huitième de finale.

    Pour son retour sur terre battue après un week-end de Coupe Davis en Italie, Lucas Pouille a subi un couac face à Mischa Zverev. L'Allemand, 55e mondial, a renversé le Français en trois sets, alors que le Nordiste avait remporté le premier set (6-2). Un dernier set mal négocié au jeu décisif a mis fin au parcours d'un Pouille pourtant demi-finaliste l'an passé sur le Rocher. Et qui ne va rien arranger pour la suite, lui qui est pourtant entré dans le Top 10 mondial pour la première fois de sa carrière il y a peu.

    0
    0