Getty Images

Monte-Carlo - Rafael Nadal : "J’ai l’impression de débuter ma saison"

Nadal : "J’ai l’impression de débuter ma saison"

Le 15/04/2018 à 00:10Mis à jour Le 15/04/2018 à 17:46

MASTERS 1000 MONTE-CARLO - De retour sur le circuit après son détour par la Coupe Davis, Rafael Nadal aborde sa partie de saison la plus importante. Embêté par les blessures depuis le début de l'année, le numéro un mondial savoure de retrouver la terre battue, mais surtout la compétition.

"C’est un de mes tournois préférés". Quand Rafael Nadal prend les habits de Captain Obvious, cela ne plaisante pas. Quel joueur n’aimerait pas un tournoi où il a triomphé à 10 reprises ? Aucun. Mais entre Monte-Carlo et Nadal, c’est une vraie histoire d’amour. Le coup de foudre a débuté en 2005. 18 ans et pas impressionné pour un clou, le gamin de Manacor s’offre son premier grand trophée sur l’ocre en individuel, après la Coupe Davis 2004. Les noces d’étain passées, le couple tient toujours la route.

C’est simple, depuis 2005 et son arrivée au plus haut niveau, Nadal a disputé 11 finales sur 13 éditions. Pour 10 victoires. Et cette saison encore, malgré ses pépins physiques, difficile d’imaginer un prétendant à la hauteur du roi de la terre battue.

"C’est une histoire d’amour entre moi et ce tournoi, avec les gens qui l’organisent" a expliqué l’Espagnol vendredi lors du tirage au sort. "Je regardais Monte-Carlo à la télé avant que je commence à jouer ici et j’ai toujours bien voulu faire. Ce genre de tournoi m’aide à me lever le matin pour m’entraîner". Une déclaration en bonne et due forme.

Où est-il physiquement ?

Mais s’il veut être à la hauteur de cet amour, celui qui présente un bilan ahurissant de 63 victoires et 4 défaites sous le soleil monégasque n’a d’autre choix que d’aller au bout. Problème, terminer un tournoi ne lui est plus arrivé depuis… octobre 2017. Son retour en Coupe Davis la semaine passée et sa victoire éclatante sur Zverev ont rassuré.

"J’ai eu une bonne semaine d’entraînement, j’ai aussi pu me reposer un peu après des jours intenses en Coupe Davis" a-t-il expliqué pour rassurer son auditoire. "Je suis impatient de commencer à jouer parce que je n’ai disputé qu’un tournoi cette année mais j’ai dû me retirer. Donc j’ai un peu l’impression de pas seulement commencer la saison sur terre mais sa saison 2018" a-t-il glissé dans un sourire.

Rafael Nadal

Rafael NadalGetty Images

Le plaisir d’abord, les points après

"Je ne pense pas aux points que je dois défendre" a-t-il expliqué comme pour éviter que la question ne revienne trop souvent cette saison. "Mon esprit est concentré sur le fait d’être prêt pour les cinq tournois de terre à venir car ils sont tellement importants pour moi. Je veux surtout rester en bonne santé, donner mon meilleur et jouer du mieux possible".

A priori, s’il tient cette ligne de conduite, difficile d’imaginer un adversaire à sa taille. Dès Monte-Carlo. "J’ai déjà gagné Monte-Carlo dix fois, c’est un bon chiffre. Mais une victoire en plus, pourquoi pas ?" a-t-il glissé dans un sourire. Difficile de trouver meilleure occasion pour lancer sa saison en effet.

Rafa Nadal

Rafa NadalEurosport

0
0