Getty Images

Le Roi impitoyable

Le Roi impitoyable

Le 17/04/2019 à 16:22Mis à jour Le 17/04/2019 à 18:12

MASTERS 1000 MONTE-CARLO - Le Roi n'a pas fait de détails. Pour son grand retour sur terre mais aussi sur les courts, Rafael Nadal a corrigé Roberto Bautista-Agut (6-1, 6-1) en une heure et cinq minutes de jeu. Il affrontera Grigor Dimitrov, tombeur de Jan-Lennard Struff (7-6, 6-4) en huitième de finale.

Rafael Nadal a vite retrouvé ses marques. Le triple tenant du titre a impressionné mercredi contre son compatriote espagnol Roberto Bautista Agut, balayé (6-1, 6-1) en 1h16 au 2e tour à Monte-Carlo. Après un mois d’absence et pour son premier match sur sa terre battue chérie, le Majorquin a montré que tous les voyants étaient déjà au vert pour lui et que sa blessure au genou ne semblait déjà être qu’un lointain souvenir. En 1/8e de finale, il affrontera Grigor Dimitrov, vainqueur de Jan-Lennard Struff (7-6, 6-4).

Avant de faire sa rentrée officielle sur ocre, il disait avoir repris "doucement" l’entraînement voici deux semaines. Force est de constater que la concurrence a de quoi s’inquiéter, car mardi, Rafael Nadal a fait passer Roberto Bautista-Agut, 22e joueur mondial, pour un modeste sparring partner. Déjà très au point, le "Taureau de Manacor" a fait valoir sa science du jeu sur terre battue dans un match dont l’issue n’a jamais fait le moindre doute.

Nadal déjà très percutant en coup droit

Vraisemblablement tendu à l’idée d’affronter celui qui s’est déjà imposé à 11 reprises sur le Rocher, Roberto Bautista Agut a semblé résigné dès l’entame de match. Cédant très vite à l’échange notamment en revers croisé face au coup droit de Nadal, il a offert le double break d’entrée au numéro 2 mondial qui ne s’est pas fait prier pour enfoncer le clou (5-0). En à peine plus d’une demi-heure, le premier set était déjà bouclé.

Vidéo - Avec un angle aussi fermé, Bautista Agut n'a pas pu aller chercher ce coup droit de Nadal

00:55

Mis en confiance par ce début de partie à sens unique, le Majorquin a déroulé, tel un rouleau compresseur : avec son lift de coup droit, il a constamment fixé son adversaire avant de le déborder en utilisant souvent un angle court croisé très efficace sur terre battue. Signe de confiance évident, Nadal n’a pas hésité non plus à accélérer fréquemment le long de la ligne pour surprendre un Bautista-Agut sans solution.

Si le numéro 2 mondial a bien concédé 5 balles de break dans le second set, il les a toutes écartées. Histoire de montrer qu’il était déjà capable de hisser son niveau de jeu et de concentration si la situation l’exigeait. De plus en plus agressif au fil du match, il a fréquemment conclu les points au filet, à l’image de sa volée courte gagnante sur la balle de match. Si certains en doutaient, Nadal est bien prêt, une fois de plus, à défendre sa couronne de prince de Monte-Carlo.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0