Getty Images

Pouille et Chardy sortis, c'est (déjà) fini pour les Bleus en Chine

Pouille et Chardy sortis, c'est (déjà) fini pour les Bleus en Chine
Par Eurosport

Le 09/10/2019 à 10:58Mis à jour Le 09/10/2019 à 15:24

MASTERS 1000 SHANGHAI - Lucas Pouille n'a pas pu rivaliser face à John Isner, au 2e tour du Masters de Shanghai mercredi matin. Il s'est incliné en deux sets (7-5, 6-3), sans se procurer une seule balle de break. Un peu plus tard, Jérémy Chardy a cédé (7-6, 7-6) malgré une belle résistance contre Alexander Zverev. Il n'y a donc plus de Français en lice en Chine.

Lucas Pouille n'était pas de taille face à John Isner, ce mercredi au 2e tour du Masters de Shanghai. Et l'on ne parle pas que d'une différence de gabarit (1m85 contre 2m08). Le Français s'est incliné en deux sets et moins d'une heure de jeu face à l'Américain (7-5, 6-3), sans se procurer une seule balle de break. Ultra-solide sur son service et auteur de 19 aces, Isner affrontera en huitièmes de finale le vainqueur de la rencontre entre Novak Djokovic et Denis Shapovalov, prévue plus tard dans la journée de mercredi.

Vidéo - Malgré quelques fulgurances, Pouille a subi le service et la loi d'Isner : le résumé de sa défaite

02:34

Jérémy Chardy était donc le dernier espoir tricolore un peu plus tard dans la journée. Et le Palois a tout donné sur le court, mais il a fini par baisser pavillon, lui aussi, face à Alexander Zverev en deux tie-breaks (7-6, 7-6) et 1h47 de jeu, dans un duel de serveurs. Il n’est pas passé très loin d’une grosse performance contre un 6e joueur mondial sur courant alternatif. Ce dernier devra d’ailleurs se montrer bien plus solide s’il veut venir à bout au tour suivant d’un Andrey Rublev impressionnant contre John Millman (6-2, 6-0).

Les regrets de Chardy

Alexander Zverev était prenable mercredi et Jérémy Chardy en était conscient. Ceci explique certainement l’étendue de sa déception lorsqu’il est sorti du court. Car le Français a bien chahuté l’Allemand et a perdu en deux sets, un match qu’il aurait très bien pu gagner, lui aussi, en deux manches. Mais moins précis quand la tension est montée d’un cran, il n’a pas réussi à concrétiser au score l’impression laissée au cours de cette partie.

Vidéo - Des coups de canon, des occasions mais une défaite : le "money time" a été fatal à Chardy

02:43

Bien que breaké d’entrée, Chardy a ainsi refait rapidement son retard, poussant logiquement un Zverev hésitant au tie-break dans le premier set. Le Palois a alors manqué une première fois le coche : menant 5 points à 3, il a vu son adversaire revenir avant de s’engager dans un duel de serveurs invraisemblable dont l’Allemand a fini par sortir vainqueur 15 points à 13. Le coup était rude et il aurait pu sonner le glas des ambitions du Palois.

Mais Chardy est reparti au combat dans la deuxième manche et a profité des erreurs adverses pour prendre un break d’avance. Impeccable jusqu’à 5-4, il n’a, une nouvelle fois, pas su saisir sa chance au moment de servir pour remettre les compteurs à zéro. Ce débreak a, lui, été trop dur à encaisser et le Français n’a pas existé dans le second jeu décisif. Cette défaite frustrante sonne donc le glas des Bleus dans le Masters 1000 chinois.

Vidéo - 6-2, 6-0 : Rublev a écrasé Millman

01:48
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0