MS PARIS-BERCY

Marcos Baghdatis (CYP) bat Tommy Robredo (ESP) 6-4, 6-4
Prochain adversaire : Nadal ou Youzhny.
Revivez le film du match !

MS Paris-Bercy
Irrésistible Nalbandian
04/11/2007 À 18:45

Qu'est-ce qui a changé chez vous ces dernières semaines pour vous voir désormais en lice pour une finale de Masters Series ?

M.B. : J'ai eu un déclic cette année, et plus particulièrement la semaine dernière à Bâle. Face à Agustin Calleri pour être précis (au 2e tour, victoire de Baghdatis en trois manches). Je me suis aperçu que j'étais trop négatif. Je voulais faire le point parfait. Sinon cela ne me satisfaisait pas et je me fermais complètement. Je me posais beaucoup trop de questions avant, que ce soit pendant et après le match. Je me prenais trop la tête. Si je joue bien aujourd'hui, c'est que je ne réfléchis plus. J'ai beaucoup appris cette saison. Je joue en prenant du plaisir, ce qui n'était plus arrivé depuis ma finale à l'Open d'Australie 2006.

Qui préféreriez-vous rencontrer en demi-finale? Nadal ou Youzhny?

M.B. : Nadal ? Je n'aime pas le jouer. J'ai l'impression que je n'arrive jamais à prendre le dessus. (Nadal mène 4-0 leur confrontation, NDLR). Il a un jeu qui est assez pénible à déchiffrer. Je préfère clairement jouer Mikhail Youzhny en demi-finale où je sens que j'aurais davantage de possibilité pour sortir mon épingle du jeu. Ce n'est pas que je fais un complexe face à lui, mais c'est que j'ai du mal à trouver la solution. Notamment à la relance... Si Nadal se qualifie, il faudra que je la trouve sur le terrain... en ne réfléchissant pas (rires) je n'ai pas le choix."

D'autant que la Masters Cup est toujours accessible...

M.B. : Je ne pense pas à la Masters Cup. Je n'y pensais pas en arrivant ici, et c'est toujours le cas. Je joue de façon incroyable depuis le début de la semaine ; j'en suis surpris moi-même. Je suis surtout très content de jouer ma première demi-finale de Masters Series ici à Paris, en France, là où je m'entraîne toute l'année. Alors la Masters Cup est encore très loin de moi. Il faudrait que je gagne pour aller à Shanghai. Evidemment ce serait exceptionnel pour moi, mais je ne préfère pas y penser.

MS Paris-Bercy
Gasquet: "Que du plaisir"
04/11/2007 À 17:00
MS Paris-Bercy
Doublé de Nalbandian
04/11/2007 À 16:53