FABRICE SANTORO, vous attendiez-vous à gagner le match aussi facilement ?

Ce n'était pas le scénario prévu. En tout cas, je n'avais pas envisagé une victoire en deux sets. Mais je n'étais pas super serein jusqu'à la fin. Il est numéro trois mondial. Je m'attendais à une réaction. Durant l'année, il a joué à un très haut niveau. Je craignais une remontée de sa part. Même dans le dernier jeu où j'ai deux breaks d'avance. La preuve, je fais une double-faute sur ma première balle de match.

MS Paris-Bercy
Irrésistible Nalbandian
04/11/2007 À 18:45

Que retient-on d'une telle victoire ? Le simple plaisir d'avoir gagné ou la frustration de ne pas avoir vraiment eu de match ?

La satisfaction d'avoir gagné. Battre le N°3 mondial, ça ne m'arrive pas tous les jours. J'ai perdu plein de matches dans ma carrière en me faisant écraser par mon adversaire. Alors gagner facilement constitue plus une satisfaction qu'une frustration. Sur la prestation de l'adversaire, on s'adapte. Il n'a pas joué à son meilleur niveau. Je ne vais pas m'en plaindre.

Avec toutes les histoires de matches truqués, ne craignez-vous pas que cette victoire éveille des soupçons ?

Dans ce cas-là, il faut remonter sur les vingt dernières années ! Si à chaque fois que je fais une perf... Faire un lien entre ma victoire et ces trucs-là, c'est dévalorisant pour moi.

Qu'en est-il de votre déchirure à la cuisse gauche ?

Il n'y a pas de changement. Pas de cicatrisation mais rien de plus important. Il y a toujours une déchirure d'un centimètre. Elle me porte bonheur. Je vais peut-être la garder à vie !

Jeudi vous affrontez au troisième tour le Britannique Andy Murray. Il a déclaré que vous étiez le joueur qu'il préférait regarder jouer...

Ah bon ? Et bien, qu'il me regarde jouer alors (rires)!

Après l'Américain Andy Roddick à Lyon et Djokovic aujourd'hui, vous avez battu deux Top 5 en une semaine...

Effectivement. Je ne pensais pas finir l'année aussi bien.

MS Paris-Bercy
Gasquet: "Que du plaisir"
04/11/2007 À 17:00
MS Paris-Bercy
Doublé de Nalbandian
04/11/2007 À 16:53